Projectiles tirés : nouvelle évaluation ordonnée pour l’accusé

Projectiles tirés : nouvelle évaluation ordonnée pour l’accusé
Le palais de justice de Victoriaville (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Le Victoriavillois François Leroux, cet homme arrêté au début de juillet pour avoir tiré des projectiles de fusil à plombs en direction de cinq personnes, est déclaré apte à comparaître, selon la conclusion de la psychiatre Marie-Frédérick Allard.

C’est ce dont il a notamment été question, lundi midi, alors que l’accusé effectuait un retour virtuel en Cour du Québec au cours d’une audience présidée par la juge Dominique Slater.

L’homme, qui comparaissait depuis le Centre régional de santé mentale (anciennement hôpital Sainte-Thérèse de Shawinigan), y demeurera toujours détenu cependant afin de subir une autre évaluation quant à sa responsabilité criminelle au moment des événements.

Cette demande a été adressée par son avocat Me Jean-Riel Naud, de consentement avec la procureure aux poursuites criminelles et pénales, Me Maude Tessier.

La juge Slater a acquiescé à la demande et a ordonné que l’accusé soit évalué. Les parties se retrouveront devant le tribunal le 15 septembre.

François Leroux fait face à des accusations de voies de fait armées et d’utilisation d’une arme dans un dessein dangereux.

Les faits qu’on lui reproche sont survenus le samedi 2 juillet vers 22 h 30. Alors qu’il déambulait sur la rue Notre-Dame Est au centre-ville de Victoriaville, l’accusé aurait tiré et atteint cinq passants qui n’ont heureusement subi que de légères blessures.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires