Prodigue : absolution inconditionnelle pour un accusé

Au palais de justice de Victoriaville, jeudi, Lycos Payeur, de Saint-Pierre-Baptiste, accusé en lien avec l’opération Prodigue, a bénéficié d’une absolution inconditionnelle après avoir reconnu sa culpabilité à une accusation de recel de plus de 5000 $.

L’homme avait auparavant effectué un don de 1000 $ au profit de la Maison de thérapie Victoriaville-Arthabaska.

Parmi les six individus de la région arrêtés dans le cadre du projet Prodigue, quatre ont réglé leur dossier, écopant de peines suspendues avec période de probation et de dons à effectuer, mais aussi d’une absolution inconditionnelle avec un don pour l’un d’eux.

Un sixième accusé Carl Picard revient, pour sa part, devant la cour le 3 juillet.

Deux autres suspects domiciliés à Val-des-Sources et à Napierville avaient aussi été épinglés dans le cadre de Prodigue, une opération initiée par la Sûreté du Québec à l’automne 2018 en raison d’une recrudescence des vols de véhicules, de machineries agricoles et d’embarcations nautiques dans les régions du Centre-du-Québec, de la Montérégie et de l’Estrie.

En octobre 2019, les policiers ont effectué une douzaine de perquisitions dans presque autant de municipalités, dont Saint-Albert, Sainte-Clotilde-de-Horton, Aston-Jonction, Victoriaville, Saint-Rosaire et Plessisville. Ces opérations ont donné lieu à la saisie de plusieurs véhicules volés et d’une importante quantité de pièces de véhicules. Prodigue a mené à l’arrestation de huit individus.