Les cadets de la SQ reprendront du service sous peu

Les cadets de la SQ reprendront du service sous peu
Les cadets sont sur le point de reprendre du service. (Photo : www.anouvelle.net - Archives)

Dès le 30 mai, le programme de cadets de la Sûreté du Québec reprend du service. Cette année, 210 étudiants ou diplômés en techniques policières ont été embauchés et seront à l’œuvre dans 76 villes et municipalités de la province, notamment sur le territoire des postes des MRC d’Arthabaska et de L’Érable de la SQ.

Sur une période de 10 à 12 semaines, ces cadets assureront, entre autres, une présence dans les quartiers et les parcs, répondront aux demandes des citoyens et bonifieront le travail des patrouilleurs en effectuant de la surveillance et de la prévention auprès de la population.

Pour le corps policier provincial, le programme assure une expérience de travail enrichissante aux futurs policiers et policières.

Dans un communiqué publié sur le site Internet de la SQ, l’ex-directeur du poste de la MRC d’Arthabaska, Cédrick Brunelle, devenu commandant de la région Estrie-Centre-du-Québec, fait valoir que le programme des cadets permet de développer la relève et de faire connaître l’organisation auprès des jeunes en voie de devenir policiers.

Leur présence contribue aussi, selon lui, à une plus grande visibilité de la police.

« En étant identifiés comme membres de la Sûreté du Québec, les cadets sont vus comme des représentants du poste de police local et ils rehaussent notre visibilité auprès de la population. L’un des principaux avantages du Programme de cadets est le fait qu’ils patrouillent à vélo ou à pied, ce qui leur permet d’avoir un contact privilégié avec les citoyens. Ils sont très proactifs en utilisant divers programmes de prévention et par de nombreuses initiatives ils peuvent développer de nouveaux outils », a-t-il souligné.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires