Incendie rue Boisvert : une cause électrique

Incendie rue Boisvert : une cause électrique
Feu éclaté, dimanche matin (Photo François Côté) (Photo : François Côté)

L’incendie, qui a éclaté tôt dimanche dans une résidence de la rue Boisvert à Victoriaville, est d’origine électrique. C’est la conclusion à laquelle en arrive le lieutenant François Moisan qui a mené, avec un pompier, le travail d’enquête sur la cause et les circonstances de l’incendie.

Le feu aurait pris naissance dans une prise électrique sur un mur extérieur de la maison inoccupée au moment de l’incendie. Le propriétaire venait de quitter pour le travail peu avant que n’éclate le feu. 

Plusieurs appels à la centrale 9-1-1 vers 7 h 10 ont signalé l’incendie et faisaient état de la présence de fumée et des flammes.

Le capitaine aux opérations Jean-François Bécotte a constaté le feu éclaté à son arrivée. Au total, quatre alarmes ont été sonnées et une trentaine de pompiers ont été mobilisés sur les lieux pour combattre l’élément destructeur.

Les sapeurs ont sorti deux chiens qui se trouvaient dans la demeure.

Le capitaine Bécotte salue le travail des intervenants. En peu de temps, les pompiers ont rabattu les flammes. « Ils ont effectué un bon travail, tout a été bien coordonné », a souligné l’officier. 

Reste que l’incendie a fait son œuvre, se propageant aussi au comble (entretoit). « Beaucoup de fumée aussi a envahi la maison, sans compter les ouvertures qu’on a dû effectuer au toit », a précisé le capitaine aux opérations tout en précisant que les dommages s’élèvent à environ 180 000 $.

Un appel à la Croix-Rouge a été effectué pour la prise en charge du sinistré.

Les agents du SIUCQ MRC d’Arthabaska ont eux aussi été déployés sur les lieux de l’intervention qui a pris fin vers 9 h 30.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires