Incendie chez Ameublement Poulin : la cause demeure indéterminée

Une chose est certaine : l’incendie qui a détruit le commerce Ameublement Poulin de la rue Savoie à Plessisville en soirée le samedi 25 novembre, est d’origine accidentelle. « Aucun élément criminel n’a été relevé », assure le directeur du Service de sécurité incendie, Éric Boucher.

Le travail d’enquête et de recherche sur la cause et les circonstances de l’incendie n’a pas permis de déterminer avec exactitude ce qui se serait passé. 

L’hypothèse d’un trouble électrique peut être avancée, cependant, mais non confirmée. « On sait toutefois que le feu a couvé longtemps avec son signalement vers 19 h. Les images d’une caméra vidéo sur un bâtiment en face montrent déjà vers 17 h 30 la présence de beaucoup de fumée à travers la vitrine », a confié l’officier.

Cependant, aucun signe d’incendie n’a été constaté par le personnel au moment de la fermeture du commerce vers 16 h,

Ainsi, à l’arrivée des sapeurs, il y avait déjà beaucoup de fumée, de chaleur et de flammes à l’intérieur. Rapidement, une attaque intérieure a été tentée, mais en vain. Par mesure de sécurité, les pompiers ont dû se replier et opté pour un travail en mode défensif.

Au plus fort de l’incendie, près d’une cinquantaine de pompiers ont été mobilisés. Aux sapeurs plessisvillois, se sont ajoutés en entraide des combattants du Service de sécurité incendie régional de L’Érable (SSIRÉ), de Princeville et de Victoriaville.

L’incendie a nécessité des évacuations autour, notamment un immeuble voisin de 13 logements que les pompiers ont protégé et réussi à sauver.