Condamné pour fraude envers une aînée

Condamné pour fraude envers une aînée
Le palais de justice de Victoriaville (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Au palais de justice de Victoriaville, Patrick Paillé a été condamné, lundi, à purger une peine discontinue de 90 jours de prison pour une fraude commise envers une aînée.

L’accusé a reconnu avoir frustré par la supercherie, le mensonge ou autre moyen dolosif une dame d’un montant de 10 800 $ par un faux chèque, des faits qui remontent au 21 janvier 2018.

Dans ce dossier, un complice, François Marcoux, avait aussi été arrêté, le 17 mai 2018, par les policiers de la Sûreté du Québec. Ce dernier travaillait dans une résidence pour aînés de Victoriaville et il en a profité pour subtiliser notamment de l’argent à des bénéficiaires.

« M. Paillé, a fait savoir son avocat Me Guy Boisvert, est impliqué dans un chèque dérobé par M. Marcoux, chèque fait au montant de 10 800 $. Il a proposé à M. Paillé d’aller le changer et de conserver la moitié de la somme, soit 5400 $. »

Dans cette affaire, la gravité de l’infraction, pour le ministère public, militait pour une peine d’incarcération. « Mais compte tenu de la mobilisation de Monsieur, un travail l’attend à Granby la semaine prochaine, puisqu’il continue d’être un actif pour la société, on en est venu à une suggestion d’une peine d’incarcération à être purgée de façon discontinue », a indiqué Me Boisvert.

Le juge Bruno Langelier de la Cour du Québec a entériné la suggestion en condamnant Patrick Paillé à purger 90 jours de prison les week-ends à compter du samedi 11 juin. Il sera soumis également à une période de probation de 12 mois.

La procureure aux poursuites criminelles et pénales, Me Maude Tessier, a rappelé que François Marcoux, le complice dans ce dossier, a déjà été condamné à une peine d’emprisonnement de neuf mois, notant qu’il avait plusieurs autres dossiers, mais aussi un lien de confiance avec les victimes.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires