À la dérive en planche à pagaie

À la dérive en planche à pagaie
L'équipement de sauvetage nautique a été utilisé. (Photo : www.lanouvelle.net)

Un appel pour un sauvetage nautique vers 15 h 50, lundi, a mené les pompiers de Victoriaville au réservoir Beaudet. Ils ont porté secours à deux jeunes femmes qui, à leur deuxième expérience en planche à pagaie (paddleboard), ont dérivé en raison des vents.

« Les deux femmes, qui avaient loué l’équipement, ont été poussées par les vents de l’autre côté du réservoir pour aller choir sur la berge vis-à-vis le boulevard Labbé environ », a indiqué, au www.lanouvelle.net, le capitaine aux opérations, Yan Fournier.

Les deux dames n’ont aucunement été blessées, ne disposant d’aucun moyen de communication. Ce sont des témoins qui les ont aperçues de loin, la distance les empêchant de leur parler. Ils ont alors appelé les services d’urgence.

Les pompiers ont déployé leurs équipements de sauvetage nautique. Ne disposant pas d’une localisation précise, les sapeurs ont mis un moment avant de les localiser.

À partir du pavillon du réservoir Beaudet et de l’endroit prévu pour la mise à l’eau, des pompiers se sont mis en route à bord de leur embarcation pneumatique Zodiac. « Le déplacement a été compliqué pas les algues. L’endroit où se trouvaient les deux femmes était plutôt marécageux. Il a été convenu de les transporter près de la passerelle. Sur place, des paramédics les ont rapidement évaluées », a confié le capitaine Fournier.

Tout est bien qui finit bien. Une histoire à raconter pour les protagonistes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Duff
Duff
6 mois

Attention au requin 😂😂

Daigle Alain
Daigle Alain
6 mois

La partie en amont du réservoir ( vers la passerelle ) est parsemée de hauts fonds sablonneux et de zones marécageuses. Fréquemment , les plaisanciers restent embourbés dans la dite zone.
Il serait important d’informer les gens de ne pas franchir les îlots herbeux.

Eric
Eric
6 mois

Pauvre humanité, elles avaient juste a débarquer et allez prendre la piste cyclable pour revenir à pied au centre de location. Une autre dépense inutile.

Les deux filles
Les deux filles
5 mois
Répondre à  Eric

Malheureusement il y a un endroit au milieu du lac où l’on peut rester coincée.:: les gens ne nous ont malheureusement pas permis de se rendre près d’une piste cyclable..
On a tenté à maintes reprises..: doutez-vous bien qu’on en avait essayé des choses avant de se rendre là!
Bravo pour votre commentaire plein de compassion et bon sens 👌

Last edited 5 mois by Les deux filles