2021 : 17 incendies importants et des pertes de près de 5 M $

2021 : 17 incendies importants et des pertes de près de 5 M $
L’un des sinistres les plus importants, l’incendie au mont Gleason (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Dix-sept incendies causant des pertes de 100 000 $ et plus,  au-delà de 1300 appels reçus et des pertes totales avoisinant les 5 M $, voilà les principaux faits saillants du bilan des interventions des services de sécurité incendie (SSI) en 2021 dans la MRC d’Arthabaska.

Au total, les pompiers ont reçu, l’an dernier, 1331 appels d’interventions, 714 pour Victoriaville (54%) et 617 autres appels (46%) pour les autres SSI dans la MRC. 

L’incendie le plus destructeur est survenu dans le rang 10 et 11 à Sainte-Clotilde-de-Horton, des pertes évaluées à 587 000 $.

Les incendies du bâtiment à la Station du Mont Gleason de Tingwick et d’une résidence de la rue Principale à Daveluyville constituent deux autres importants sinistres avec chacun des pertes évaluées à un demi-million de dollars.

Au total, des incendies causant pour 100 000 $ de dommages et plus, on en dénombre 4 à Victoriaville, 3 à Saint-Christophe-d’Arthabaska, 2 à Saint-Rosaire, 2 autres à Daveluvyille, les autres se situant à Saint-Albert, Saint-Rémi-de-Tingwick, Saints-Martyrs-Canadiens, Saint-Valère, Saint-Albert et Tingwick.

Ces sinistres, à eux seuls, ont mené à des pertes de 4 066 600 $ pour des pertes totalisant quelque 4 880 000 $.

Dans son bilan, le coordonnateur du schéma de couverture de risque de la MRC d’Arthabaska, Patrick Davidson, note que la négligence, la défaillance électrique et l’erreur humaine constituent les principales causes d’incendie.

En 2021, souligne-t-il aussi, 10 incendies d’origine suspecte ont causé des pertes d’un peu plus de 390 000 $.

Par ailleurs, peu d’incendies, cinq seulement, sont survenus dans des bâtiments agricoles. Par contre, ils représentent 13% des pertes, soit plus de 618 000 %. Des efforts de prévention dans ces milieux devront être mis en place, précise le coordonnateur.

Il n’en demeure pas moins que les incendies surviennent principalement dans les lieux d’habitation. On recense l’an dernier 52 feux de résidences (31 à Victoriaville). Le bilan fait état aussi de 45 feux de véhicules (27 dans la MRC) et 18 incendies dans des industries.

Sur la route, les pompiers sont intervenus à 70 occasions en matière de désincarcération (42 interventions à Victo).

Du côté des premiers répondants, ils ont dû intervenir à 324 occasions, dont 223 à Victoriaville.

Par ailleurs, le nombre d’alarmes non fondées demeure élevé, 331 en 2021 dont 228 à Victoriaville.

Du côté des entraînements mensuels, ils ont regroupé, au total, près de 300 pompiers (294) pour un total de 8680 heures d’entraînement.

Enfin, le coordonnateur Patrick Davidson souligne que le confinement imposé durant cette deuxième année de pandémie a fait en sorte que tous les objectifs n’ont pu être réalisés.

Mais il tient à féliciter les organisations pour leur résilience et les ajustements mis en place pour contrer la COVID. Les services essentiels à la population, écrit-il, ont été maintenus grâce à l’implication de tous.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires