Démocratie

Démocratie

Crédit photo : Robyn Mackenzie

S’il nous arrive un jour de décider ensemble de notre avenir commun – de façon directe, comme il se doit, et non représentative – nous n’accepterons certainement plus de laisser quelques-uns d’entre nous s’accaparer de la plus grande part des richesses en laissant la majorité avec tout juste assez pour survivre.

Bien sûr, ce véritable appel à la démocratie en laissera plusieurs sans voix. Ne sommes-nous pas en démocratie? Cette vraie démocratie «directe» n’est plus possible aujourd’hui, non? Soumission désolante! On nous aura tellement appris, n’est-ce pas, pour nous calmer, que la «démocratie représentative» était la démocratie, qu’on a fini par y croire, par intégrer cette grossière tromperie, même dans certaines sphères progressistes.

Certains nous diront ainsi que ce n’est plus possible aujourd’hui, cette vraie démocratie, qu’on est beaucoup trop nombreux, que c’est beaucoup trop compliqué, incertain. Je ne crois pas! D’une part, et c’est l’évidence, la technologie nous le permettrait; d’autre part, et c’est encore plus vrai, la majorité des décisions n’ont pas à être prises à grande échelle. On peut bien décider ensemble, dans son patelin, de bâtir une école, de créer de vraies coopératives, de s’entraider, sans pour cela avoir le consentement du monde entier.
Tout ce qu’il nous est donné de faire, en ce moment, c’est de regarder les très riches nous rire au nez, nous mépriser, protégés par cette fiction de démocratie qu’est la démocratie représentative. Le temps viendra, je le souhaite, pour notre avenir collectif et celui de notre planète, où la démocratie, la vraie démocratie, prévaudra.

Bruno Marquis

Gatineau

Poster un Commentaire

avatar