Défi Santé : le succès toujours au rendez-vous

Défi Santé : le succès toujours au rendez-vous

Brève intervention rue des Plaines

La marche des maires de la MRC d’Arthabaska, suivie d’un match amical de «bubble soccer», a clôturé une autre année couronnée de succès pour le Défi Santé dans la région où, encore une fois, plusieurs municipalités ont brillé.

«Depuis 2014, nos municipalités ont su démontrer que les saines habitudes de vie sont importantes pour nos communautés», a fait valoir Frédérick Michaud, directeur général de la MRC d’Arthabaska.

«La MRC, a-t-il ajouté, est très fière de s’impliquer dans cette campagne nationale visant à inciter la population à adopter de saines habitudes de vie, non seulement durant les six semaines du Défi Santé, mais durant toute l’année.»

Trois municipalités, dans la catégorie des municipalités de moins de 5000 habitants, occupent les trois premières positions. «De plus, pour une troisième année, nos champions régionaux sont aussi les lauréats provinciaux. C’est une fierté pour nous», a fait valoir Frédérick Michaud.

Ainsi, Ham-Nord réussit son tour du chapeau, raflant la première position pour une troisième année d’affilée. Les municipalités de Chesterville et de Sainte-Clotilde-de-Horton occupent respectivement les deuxième et troisième places du podium.

Satisfait, bien sûr, de la performance de sa municipalité, le maire de Ham-Nord, François Marcotte, dit souhaiter céder le titre l’an prochain à une autre municipalité. «Nous allons continuer à nous inscrire, mais nous consacrerons peut-être un peu moins d’efforts», a-t-il commenté, estimant que les citoyens continueront probablement à s’investir dans ce défi.

Ham-Nord, par ailleurs, a également remporté le prix provincial «Environnement favorable – catégorie Aménagement du milieu», remis lors des Assises de l’Union des municipalités du Québec.

Victoriaville, pour sa part, n’est pas en reste, se classant au second rang au Québec dans la catégorie des municipalités de 40 000 à 100 000 habitants. Il s’agit de son septième prix remporté pour les inscriptions au Défi Santé national. «Victoriaville se démarque depuis sept ans, ce qui vient confirmer son créneau de santé urbaine. Avec notamment ses journées Hop la ville! et les activités variées proposées, Victoriaville favorise l’adoption d’un mode de vie sain et équilibré. Il convient de souligner l’engagement de notre ville centre dans l’adoption des saines habitudes de vie», a souligné le DG de la MRC d’Arthabaska, Frédérick Michaud.

Si la région se classe si bien sur la scène nationale, a-t-il dit aussi, c’est en raison de l’implication de partenaires et d’ambassadeurs, comme les Vulkins du Cégep de Victoriaville.

«Nous étions très heureux de nous associer à ce défi. Au Cégep, l’importance de l’activité physique auprès des gens fait partie de notre mission», a précisé Karl Castonguay,  directeur adjoint des études.

Les Vulkins ont sensibilisé des jeunes du primaire à l’importance de bouger et d’une saine alimentation. «Nous avons visité l’école Saint-Paul de Chesterville. Nous ferons de même avec l’École Sacré-Cœur de Princeville. De plus, on a produit trois capsules vidéo sur le sommeil, l’activité physique et l’alimentation», a souligné M. Castonguay.

L’établissement primaire de Chesterville, d’ailleurs, a obtenu le meilleur taux d’inscription dans la région.

Dans son mot d’ouverture, à la cérémonie de clôture du Défi Santé, le préfet de la MRC d’Arthabaska, Lionel Fréchette, a aussi salué la classe de 6e année de l’École Saint-David de Victoriaville pour sa mention spéciale, obtenant, pour une classe, le plus haut taux de participation.

Cet honneur a permis à ces jeunes de participer, lundi matin, à la Marche des maires, suivie de l’activité «bubble soccer».

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar