De jeunes musiciens de la région brillent au Concours Solistes et petits ensembles

De jeunes musiciens de la région brillent au Concours Solistes et petits ensembles

Crédit photo : www.lanouvelle.net

La participation au 18e Concours Solistes et petits ensembles de la Fédération des harmonies et orchestres symphoniques du Québec a été couronnée de succès pour plusieurs jeunes de la région. L’événement a été présenté du 13 au 15 avril à l’école secondaire Le boisé.

Une quinzaine de solistes ainsi que neuf petits ensembles, de Princeville et de Victoriaville, ont obtenu un prix. «On n’a pas plus de participants qu’avant, mais ceux qui se présentent sont peut-être mieux préparés», croit la présidente de la Fédération des harmonies et orchestres symphoniques du Québec et du comité organisateur du concours, Josée Crête.

Le concours se veut être un moment de réjouissance et de partage dans un contexte où de nombreux programmes de musique traversent des moments difficiles au Québec. De voir un prix être remis à celui de l’école secondaire Villa Maria de Montréal a donc été un moment marquant de cette édition, estime-t-elle. Selon Radio-Canada, celui-ci devrait cesser ses activités le 30 juin.

En tout, 1300 jeunes provenant de 125 municipalités des quatre coins du Québec ont participé à l’événement. Durant toute la fin de semaine, des instruments tels que la guitare classique, la basse électrique, le saxophone alto, la trompette et le tuba ont été mis en vedette. En guise de nouveauté, il a été possible pour les participants d’offrir une prestation en duo.

Tremplin vers l’avenir

La Révélation Radio-Canada jazz 2017-2018, Benjamin Deschamps, a agi comme porte-parole de l’événement. Pour lui, il s’agissait en quelque sorte d’un retour aux sources puisqu’il avait participé au concours durant son parcours au secondaire au début des années 2000.

Le Montréalais en garde d’excellents souvenirs. «Ça m’a vraiment appris à gérer mon stress. C’est peut-être pas juste ça, mais ça m’a donné le goût de jouer de la musique, de venir à un concours et de jouer avec d’autres personnes.»

Encore cette année, la contribution de 300 bénévoles a permis la tenue du concours. Pour leur part, les élèves de cinquième secondaire du Vicas big band ont mis la touche finale au rendez-vous en offrant une prestation et en mettant de l’ambiance à la cérémonie de fermeture.

Rayonnement provincial

Le maire de Victoriaville, André Bellavance, se réjouit de la tenue d’un tel événement  année après année. Selon lui, il permet à la ville de rayonner à l’échelle de la province.

«Pour la Ville de Victoriaville, c’est une grande notoriété. Les retombées sont autres que juste les gens qui viennent ici. C’est l’un de nos événements majeurs sans aucun doute.»

Il a d’ailleurs profité du point de presse de la fin du concours pour confirmer l’intérêt de La Ville de Victoriaville à être un partenaire important dans l’organisation de l’événement.

Poster un Commentaire

avatar