Notre-Dame-de-Lourdes en mode séduction

Notre-Dame-de-Lourdes en mode séduction

Le maire de Notre-Dame-de-Lourdes, Jocelyn Bédard, assure que les politiques mises en place par le conseil municipal pour séduire les nouvelles familles à s'établir sur le territoire rapportent déjà des dividendes.

Crédit photo : www.lanouvelle.net

La Municipalité de Notre-Dame-de-Lourdes entend continuer d’aider les jeunes familles et les nouveaux arrivants à s’établir sur son territoire.

Le maire, Jocelyn Bédard, explique que les incitatifs mis en place en mai 2017 combinés au déploiement de la fibre optique qui couvre 100% de son territoire sans oublier l’entente loisirs avec la Ville de Plessisville rapportent déjà des dividendes.

«Nous avons investi 350 000 $ dans le déploiement de la fibre optique et c’est une action que nous ne regrettons pas. Nous préférons pouvoir offrir le service maintenant plutôt que d’attendre encore une subvention du gouvernement. D’ailleurs, on attendrait encore! Pour les jeunes familles, ce service est très attrayant», explique le maire.

Lourdes offre par ailleurs une subvention de 2000 $ bonifiée par Desjardins (1% du montant jusqu’à 1500 $) pour une nouvelle construction résidentielle unifamiliale ou bigénérationnelle. «Il s’est construit deux maisons neuves en 2017 et on en prévoit la construction de deux autres pour la présente année ce qui est excellent pour une petite municipalité comme la nôtre», se réjouit M. Bédard.

Celui-ci explique qu’il y a encore une dizaine de terrains disponibles pour de nouvelles constructions, dont huit dans la nouvelle rue Bécancour qui longe la rivière et qui est accessible via le rang Saint-Louis Ouest.

La Municipalité remet également un montant de 500 $ par enfants de moins de 12 ans ainsi qu’une somme de 150 $ pour chaque nouvelle inscription à l’école Notre-Dame à Lourdes et à l’école Centrale de Villeroy aux familles qui ont l’acquisition d’une maison sur son territoire. «Nous avons remis huit chèques de 500 $ et deux chèques de 150 $ depuis la mise en place de notre programme», souligne le maire.

Les nouveaux parents peuvent également bénéficier d’un remboursement de 125 $ pour l’arrivée d’un nouveau-né ou d’un enfant adopté. Dans ce cas-ci, ce sont quatre familles qui ont profité du programme. De plus, la Municipalité continue d’encourager ses familles à acheter de couches lavables en accordant une subvention de 200 $ par enfant pour l’achat d’un minimum de 20 couches lavables neuves et de 100 $ pour l’achat de la même quantité de couches lavables usagées.

M. Bédard a ajouté qu’il était très satisfait de l’entente loisirs signée avec la Ville de Plessisville. «C’est un bon investissement puisqu’il permet à nos résidents de participer, au même prix, aux mêmes activités que celles des résidents de la Ville. Juste pour la bibliothèque de la Ville par exemple, on dénombre une soixantaine de membres en provenance de notre municipalité.»

«Nous avons plusieurs jeunes qui profitent aussi de l’entente loisirs au niveau du hockey, du patinage artistique, au soccer et au camp de jour où le coût de leur inscription est le même que celui d’un jeune de la Ville de Plessisville. C’est un investissement global qui représente 6000 $ par année, mais qui en vaut la peine», assure M. Bédard parlant de cette entente qui couvre tant les activités sportives que culturelles.

Celui-ci mentionne également que la Municipalité n’a pas augmenté ses taxes au cours des quatre dernières années, à l’exception d’une hausse de 0.01 $ du 100 $ d’évaluation en 2018 pour le service de police. «Depuis quatre ans, notre évaluation foncière augmente en moyenne d’environ 5 millions $ par année, ce qui nous permet de maintenir notre taux de taxation au même niveau.»

Il s’est par ailleurs ajouté 15 nouveaux résidents selon les dernières compilations de Statistiques Canada sur le territoire de Notre-Dame-de-Lourdes qui adhère à la politique On vise dans le 1000 visant à accueillir d’ici 2020 1000 nouveaux arrivants sur le territoire de la MRC de L’Érable.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar