Valérie Hince offre sa plume pour la Fondation HDA

Valérie Hince offre sa plume pour la Fondation HDA
Valérie Hince

VICTORIAVILLE.La présidente de la campagne de souscription 2014 de la Fondation Hôtel-Dieu d’Arthabaska, Luce Bourgeois, a voulu apporter une touche toute personnelle à son mandat. C’est pourquoi elle a choisi de lancer un livre pour enfants, signée de la plume de Valérie Hince et dont les profits de vente seront versés à la fondation.

Pour réaliser son projet, Mme Bourgeois avait besoin de trouver un auteur jeunesse qui voudrait offrir ses écrits à la cause. C’est par l’entremise de la maison d’édition à compte d’auteur, Les Carnets de Dame Plume (qui s’est occupé de mener le projet à terme), qu’elle a découvert Valérie Hince qui elle, a accepté d’offrir son histoire intitulée La Plume de petit Hibou.

Le lancement officiel a eu lieu le 23 septembre à la bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot devant une foule conquise d’avance.

Mme Bourgeois a expliqué qu’un des beaux rôles qu’elle jouait maintenant était celui de grand-mère. «Un de mes passe-temps favoris est la lecture. L’idée a germé, pourquoi ne pas favoriser de beaux moments entre les générations au profit de la fondation?», a-t-elle mentionné. Donc le livre vient rejoindre les enfants, les parents et aussi les grands-parents.

On peut donc, désormais, contribuer à la Fondation HDA en se procurant ce petit livre disponible au coût de 12 $ et dont tous les profits seront versés à l’organisme. Il est disponible en 1 000 exemplaires du côté de la Fondation HDA, à la Boutique Éclair de l’hôpital et chez Buropro Citation. D’ailleurs, une activité de lecture du livre, par l’auteure, aura lieu le 25 octobre à 10 h 30 chez Buropro. Il s’agira d’une belle occasion pour les petits d’entendre la belle histoire, racontée directement par celle qui l’a inventée.

Une jeune auteure

Valérie Hince est native de Chesterville. Elle est née à l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska et est mère de deux jeunes enfants et se consacre entièrement à sa famille.

Elle a toujours aimé l’écriture ainsi que le dessin et avec le projet de la fondation, il s’agit d’un deuxième livre pour enfant qu’elle publie. Elle a en effet édité, à compte d’auteur il y a quelques années, un premier livre intitulé Les trois petites poules. Elle a accepté d’offrir son histoire parce qu’il s’agit d’un beau projet (comme elle le dit elle-même) et que la cause est noble. «L’histoire était déjà écrite depuis 2010. Je n’ai eu qu’à la retravailler un peu», a-t-elle expliqué.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires