Poésie et aquarelle : l’art en livre

Poésie et aquarelle : l’art en livre
Gisèle montre le livre qu'elle vient de lancer. (Photo : www.lanouvelle.net)

Gisèle Prud’homme, résidente de Tingwick, vient de lancer un imposant livre intitulé «Poésie et aquarelle au Café de la Rose des Vents».

Publié aux Carnets de Dame Plume, le livre regroupe poésies et aquarelles et vient raconter, à sa manière, le cheminement de vie de l’auteure.

«J’ai commencé à écrire en 1982 et pour l’aquarelle c’est depuis 2007. J’ai découvert cette forme d’art avec Josée Perreault et ses voyages», a-t-elle expliqué en entrevue. Du côté de la poésie, les mots sont toujours venus rapidement et lui permettent d’exprimer son inconscient, comme elle indique. Elle a donc tout naturellement voulu jumeler les deux dans un livre. La raison première de cette publication : permettre à ses enfants, qu’elle a élevés seule, de connaître sa vie.

C’est donc son évolution au fil des ans et sa quête spirituelle qu’elle partage à l’intérieur des 450 pages. Côté écriture, elle a voulu inclure des poésies, bien entendu, mais aussi des contes, des expériences et même des carnets de voyage et des lettres ouvertes. Bref, tout ce qui permet de raconter son histoire.

S’ajoutent les photographies de plus de 200 aquarelles réalisées par elle-même et qui viennent représenter toute la beauté de la nature dont elle est témoin. «Ce livre, je veux l’offrir à tous ceux que j’aime», insiste-t-elle.

Il lui aura fallu trois ans de travail afin d’aller à l’essentiel puisque selon Gisèle, le livre aurait facilement pu contenir 1000 pages. «Ce livre, finalement, c’est moi», élude-t-elle.

Née à Montréal, Gisèle a une longue expérience de vie. Elle a été massothérapeute pendant plusieurs années et a également été propriétaire d’un café. Elle a joué du violon et fait plusieurs voyages. Maintenant installée aux Trois-Lacs, elle laisse aller sa passion créatrice.

On pourra la rencontrer en fin de semaine alors qu’elle sera à la Mante du Carré à Danville dans le cadre du Symposium des arts. Elle aura avec elle quelques aquarelles et des copies de son livre.

Maintenant que son livre est lancé, Gisèle a l’intention de reprendre l’aquarelle et la poésie. «Là les mots viennent différemment. Je vois quelque chose intérieurement, seulement quelques mots», a-t-elle remarqué.

Elle a également envie d’écrire un petit livre pour enfants, constitué des histoires qu’elle racontait à ses fils lors qu’ils étaient petits. «Je ne manque pas de projets», termine-t-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Gisèle Prud'Homme
Gisèle Prud'Homme
2 années

Merci beaucoup! Super article! Très heureuse de notre rencontre d’hier, vous avez l’art de bien raconter en quelques mots précis. Je vous en suis vraiment très reconnaissante.

Francine Darcy
Francine Darcy
2 années
Répondre à  Gisèle Prud'Homme

Bonjour ,votre livre est il en librairie ,

Martin Bouchard
Martin Bouchard
2 années

Bonsoir, c’est une belle réalisation et un beau projet de vie que j’aimerais aussi réaliser. J’écris de la poésie… que qualifierais de naïve…depuis longtemps. Je viens de commencer des cours d’aquarelle ( 67 ans) sans aucune base en peinture ni en dessin. Alors si je réussi, ne serait-ce qu’une aquarelle pour accompagner ma poésie , ce sera un grand succès…un chef-d’œuvre pour moi.

J’aime ce que vous faites et je vais essayer de suivre vos pas…

Cordiales salutations

trackback
Poésie et aquarelle : l’art en livre – Les carnets de Dame Plume
2 années

[…] Source: La Nouvelle Union […]