Le Festival de l’érable dévoile sa programmation sous le signe de la controverse

Le Festival de l’érable dévoile sa programmation sous le signe de la controverse
Le Festival de l’érable a procédé au lancement de sa 64e édition, non sans essuyer de nombreuses critiques quant au choix de son artiste vedette. Sur la photo, le directeur général, Jean-François Côté, et la présidente, Nathalie Bouffard. (Photo : www.lanouvelle.net)

Le Festival de l’érable, qui a procédé au dévoilement de la programmation de sa 64e édition mercredi soir dernier, a essuyé de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux pour son choix de présenter le spectacle du chanteur Éric Lapointe le samedi 30 avril prochain.

Plusieurs internautes ont clairement signifié que la présence d’Éric Lapointe n’était pas appropriée, la vedette ayant plaidé coupable, en octobre 2020, pour voies de fait à l’endroit d’une femme. Certains autres ont pour leur part manifesté leur hâte à se procurer des billets.

Muette depuis le lancement, l’organisation s’est rencontrée, jeudi soir, et entend réagir à la situation par la diffusion d’un communiqué de presse en début de semaine.

 

Programmation 2022

 

Outre la présence d’Éric Lapointe qui est prévue comme tête d’affiche, la 64e édition accueillera le duo Leboeuf Deschamps lors de l’événement qui se déroulera du 28 avril au 1er mai 2022 sur le site de l’amphithéâtre Léo-Paul-Boutin à Plessisville.

Annulé au cours des deux dernières années en raison de la pandémie au coronavirus, le festival revient cette année avec ses valeurs sûres. « Ça va nous faire du bien de se revoir. Je demeure certaine que les gens seront au rendez-vous », a commenté la présidente, Nathalie Bouffard.

Le directeur général, Jean-François Côté, corrobore d’ailleurs les dires de la présidente. « Le téléphone n’arrête pas de sonner depuis un mois. Il y a des gens qui ont essayé de réserver leur place en ligne, malgré que notre site internet ne soit pas prêt. Les gens veulent savoir quand ils pourront réserver leur place. Ça paraît qu’ils se sont ennuyés. »

M. Côté mentionne qu’il n’y aura pas de nouveauté comme telle à la programmation. « En janvier et même février dernier, on ne savait même pas encore si nous pourrions tenir notre festival. Quand on a finalement eu le go, on a opté pour nos activités les plus populaires. »

La tire de tracteurs modifiés, le concours de sciage, les courses de bazous et de VTT, le 5 à 7 des entreprises, le marché agroalimentaire et artisanal, le kiosque de transformation de produits de l’érable, la zone familiale avec jeux gonflables, maquillage et miniferme, démonstration culinaire, le méchoui à l’érable, la messe, la parade animée et la partie de sucre figurent de nouveau sur la programmation.

La soirée du jeudi soir sera entièrement gratuite et permettra d’entendre le groupe High Five formé d’anciens élèves de la polyvalente La Samare de Plessisville ainsi que les groupes Sound Trip et Nova. Les formations LBA Band, Road Trip Country Band, Lady’s and Gentleman et Brothers and Sun se succéderont au cours de la fin de semaine.

Petite note concernant le 5 à 7 des entreprises du vendredi soir, le directeur général invite les entreprises de ne pas hésiter à réserver leur table à l’avance. « Il n’est pas impossible qu’on puisse agrandir le chapiteau, selon la demande. »

Les acériculteurs seront de nouveau invités à participer au concours de sirop et de beurre d’érable. La date limite d’inscription a été fixée au 22 avril.

D’autre part, le Festival de l’érable s’est associé avec le Relais pour la vie de la MRC de L’Érable qui veillera à accueillir les gens à la guérite. Des membres des Vulkins du cégep de Victoriaville viendront également lui prêter un coup de main sur le site. « C’est un beau service d’entraide et une occasion pour nous de redistribuer une partie de nos profits à des organismes locaux », de préciser le directeur général.

Les visiteurs auront l’opportunité de se procurer et de goûter à la nouvelle bière du festival fabriquée par la microbrasserie Jackalhop de Plessisville. « Elle sera en vente sur place, seulement pour la durée du festival », a indiqué Mme Bouffard très heureuse de cette collaboration.

Les acériculteurs seront invités à participer au concours de sirop et de beurre d’érable. La date limite d’inscription a été fixée au 22 avril.

L’organisation en a profité lors du lancement de la programmation pour honorer la Ferme Baril et frères de Plessisville qui a remporté l’édition 2021 du concours du meilleur sirop qui avait quand même eu lieu malgré l’annulation du festival.

Pour ce qui est des forfaits week-end de la prochaine édition, ils seront en prévente en ligne seulement jusqu’au samedi 23 avril. Pour plus d’informations sur la programmation ou autres, il suffit de consulter le www.festivaldelerable.com ou de communiquer au 819 621-5285.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
6 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Roger
Roger
4 mois

Il est inconcevable que les partenaires financiers de l’événement cautionnent la participation d’un batteur de femmes.

Caroline
Caroline
4 mois
Répondre à  Roger

Tu peux ben cacher ta face !! Laisse le donc tranquille et laisse la liberté des autres faire ce qu’il veule

Jocelyn Gingras
Jocelyn Gingras
4 mois
Répondre à  Roger

Sans excuser le geste, que celui qui est sans péché lui lance la première pierre. Eric a commis une erreur et il a été jugé et il en paie le prix. Peut- on faire un sondage? Laissez la liberté de choix, si les gens n ‘approuvent pas ils n ont qu’ à ne pas y aller. Nous contribuons chaque année à différents organismes pour aider les personnes (homme,femme)avec des problèmes de violence, de toxicomanie, de maltraitance faites aux animaux etc…Nos contributions sont volontaires et nous voulons donner une 2ème chance. Des gens ont même pardonnés des meurtres, c est ça le PARDON. Malheureusement la parole qui divise est plus payante dans tous les médias que celle qui RASSEMBLE. LIBERTÉ DE CHOIX ET RESPECT. Yolande et Jocelyn

Julie
Julie
4 mois
Répondre à  Roger

On invite les gens à participer on les oblige pas donc libre à vs d y aller ou pas

Mélanie
Mélanie
3 mois
Répondre à  Julie

Tu as bien raison pour cela moi je n y vais pas

Anouk
Anouk
4 mois

Y faudrait en revenir de celle là