Il dépose une œuvre au Café Bataclan de Paris

Récemment, dans un geste symbolique, l’artiste peintre originaire de Victoriaville, David Martel, a déposé une œuvre sur pierre au cœur du Mémorial du café-théâtre Bataclan à Paris. L’œuvre d’art rupestre intitulée:  » Ange de Beauvoir, de Sherbrooke à Paris » a été peinte à Sherbrooke sur une pierre du sanctuaire du Sacré-Cœur de Beauvoir, lieu où l’artiste a débuter la création de ses anges bleus en 1992.

L’artiste mentionne que nous devons demeurer solidaire avec les gens qui souffrent et qui veulent un monde de paix. Des centaines de personnes ont déposés des fleurs et des bougies, David, a choisi d’y déposer une pierre avec un ange bleu. Un ange portant un message de mémoire et de réconfort.

Avant de déposer l’œuvre au Bataclan, l’artiste a pris des clichés de l’ange bleu dans plusieurs sites parisiens: au Musée du Louvre, à la tour Eiffel, dans la fontaine de l’Archange St-Michel du quartier Saint-Michel, à la Basilique du Sacré-Coeur à Montmartre, à l’Arc de Triomphe, au Musée d’Orsay et à la Cathédrale de Notre-Dame de Paris. Cette tournée de l’œuvre a été réalisée afin de créé un vécu à la pierre. Selon l’artiste, certaines pierres et œuvres enregistrent des mémoires des sites et des sentiments des gens et le tout se diffuse et rayonne par la suite. Comme la pellicule d’un film qui est imprégné et par la suite le message est diffusé.

Cette tournée et les transports de l’Ange Bleu du Bataclan ont été possible avec la contribution de son épouse, Mercedes Becerra, une spécialiste canado-péruvienne du tourisme solidaire et humanitaire à travers le monde. Mercedes, qui est née dans un pays qui a connu ces épisodes sombres en terrorisme, mentionne qu’il faut continuer de voyager tout en étant prudent et solidaire, mais de ne pas céder à la peur. Croire en la paix et à donner des rayons de soleil, c’est pour cela qu’elle œuvre auprès de son mari-artiste.

En 2013, on se rappelle que l’artiste a créé la pierre angulaire de la reconstruction de la Ville de Lac-Mégantic suite à la tragédie ferroviaire qui a couté la vie à 47 personnes: L’Archange bleu, que l’on retrouve maintenant au cœur du nouveau Musi-Café. Ce mémorial de pierre arbore plus de mille signatures des artistes ayant effectués des spectacles réconforts pour la population endeuillée.

Un certain parallèle existe entre le Musi-Café et le Bataclan relié au fait que beaucoup de vies ont été enlevées dans ces deux sites de production artistique suite à des tragédies incompréhensibles touchant nos émotions bien humaines. L’artiste a mentionné:  » Le Bataclan doit se relever rapidement, comme l’a fait le Musi-Café au Québec, car les artistes ont besoin de lieux d’expression et les gens ont besoin de lieux de rencontre ». David ajoute:  »Comme nous l’ont cité Charlie Chaplin, et le nouveau Musi-Café et bientôt le Bataclan: du Chaos naissent les étoiles ! Et sur mon œuvre, à la gauche de l’ange bleu, on y retrouve une étoile dorée représentant le projet de revitalisation du Bataclan et des sites touchés par les événements ».