Courir ou marcher pour la santé à Plessisville

Courir ou marcher pour la santé à Plessisville

À l'avant

Pour une sixième année, plusieurs centaines de participants relèveront à la course ou à la marche le Défi santé Plessisville en soirée le jeudi 18 mai. Le comité organisateur a lancé, mercredi, la période de pré-inscription.

Les citoyens peuvent s’y inscrire de trois façons : sur le site Web au www.defisanteplessisville.com, par la poste en remplissant le dépliant ou encore sur place le soir de l’événement.

«Sur notre site Internet, on fournit de l’information sur le trajet, on peut prendre connaissance des résultats des dernières années et voir des photos, notamment», a indiqué Patrick Lemieux du comité organisateur.

En s’inscrivant avant le 1er mai, pour les épreuves chronométrées, il en coûte 15 $ pour les adultes et 5 $ pour les étudiants de 18 ans et moins.

Par la suite, le coût grimpe à 25 $ pour les adultes et à 10 $ pour les étudiantes.

De plus, en s’inscrivant avant le 12 mai, les participants courent la chance de remporter un forfait romance d’une valeur de 400 $ au Manoir du Lac William à Saint-Ferdinand.

Président d’honneur

L’organisation du Défi santé Plessisville a confié la présidence d’honneur au Plessisvillois William Bourassa confiné à un fauteuil roulant depuis un accident de vélo de montagne.

«William a toujours été un grand sportif et il continue de l’être. Il est un exemple de courage et de détermination pour chacun des membres du comité», a confié Guillaume Roberge.

L’organisation du Défi santé Plessisville facilitera, par des liens Internet, les dons pour William. «On veut l’aider à acquérir un nouveau fauteuil dont il a besoin», a précisé Guillaume Roberge.

«Merci à tous de m’aider, a exprimé le président d’honneur. Personnellement, je n’oserais jamais rien demander. Ce que vous faites, c’est très apprécié.»

Le jeune homme se dit un être passionné. «Le sport, oui, c’est important. Mais c’est surtout une passion. Je suis plus un passionné qu’un sportif», a-t-il souligné.

Parcours modifié

Au cours des cinq dernières années, un même trajet s’offrait aux participants du Défi santé Plessisville. Pas cette année, cependant. «Nous avons décidé d’apporter une modification. La distance demeure la même, 5 km, mais on retranche la boucle dans les rues Napoléon, Saint-Charles et Laurendeau. Les participants descendront la rue Saint-Édouard jusqu’au bout, jusqu’à la rue Saint-Paul et à la caboose  (un point d’eau) pour ensuite emprunter la piste cyclable et remonter la rue des Érables jusqu’au point de départ, le Carrefour culturel de L’Érable», a fait savoir Guillaume Roberge.

Ce Défi santé Plessisville se veut un rendez-vous familial. Outre les épreuves chronométrées proposant 5 km de marche, 2,5 km, 5 km et 10 km de course, les enfants de moins de 10 ans pourront prendre part  gratuitement à une course d’un kilomètre tandis que les aînés pourront marcher une distance de 2,5 km.

L’an dernier, l’activité a regroupé quelque 430 personnes. Les organisateurs, cette année encore, visent le cap des 500 participants.

L’organisation distribue les profits de l’activité dans le milieu pour favoriser les saines habitudes de vie.

Ainsi, une partie des profits sera versée aux élèves de la Polyvalente La Samare  qui participeront à la course du Grand Défi Pierre Lavoie.

L’autre partie des fonds ira aux quatre écoles primaires de Plessisville pour l’achat de matériel d’éducation physique.

L’an dernier, le Défi santé Plessisville a permis de remettre une somme de 3500 $.

Sept personnes, Jean-Noël Bergeron, Patrick Lemieux, Guillaume Roberge, Luc Bouchard, Danny Hébert, Patrick Breton et Étienne Goulet, composent le comité organisateur.