Comtois, Abramov et Huntington étourdissent les Sea Dogs

Comtois, Abramov et Huntington étourdissent les Sea Dogs

La première unité des Tigres a terminé sa soirée de travail avec 10 points au total.

Crédit photo : Denis Morin

Dans une rencontre à sens unique, le trio de Maxime Comtois (trois points), Vitalii Abramov (quatre points) et Jimmy Huntington en a fait voir de toutes les couleurs aux Sea Dogs de Saint John, ce qui a permis aux Tigres de Victoriaville de signer une victoire de 5 à 2.

Désireux de ne laisser aucune lueur d’espoir aux Sea Dogs de Saint John, 17e équipe au classement général, les Tigres ont entrepris la rencontre avec force. Parmi les chances de marquer qui se sont présentées à eux, celle de Maxime Comtois, qui effectuait son retour après le Championnat du monde junior, et celle de Félix Lauzon ont su se concrétiser pour donner les devants 2 à 0 aux Félins.

Dès l’amorce de la deuxième période, Jérémie Beaudin a décoché un tir précis dans le haut du filet pour donner une avance de trois buts aux siens. Les Sea Dogs ont toutefois répliqué immédiatement par l’entremise de Cole Reginato qui a complété un bel échange à trois. Comtois a par la suite inscrit son deuxième du match.

Au troisième vingt, le trio composé de Comtois, Abramov et Huntington s’est permis quelques fantaisies qui ont finalement permis au Russe de marquer pour faire 5 à 1. Ben Reid a marqué pour les Sea Dogs avec deux minutes à faire à la rencontre, mais le mal était déjà fait. Victoriaville l’emporte donc au compte de 5 à 2 contre Saint John.

«J’ai des sentiments partagés devant cette victoire. Ça a été l’un de nos meilleurs matchs de la saison, notamment en ce qui concerne les sorties de zone, l’échec-avant et notre présence en zone offensive. Nous avons cependant été raffinés. J’ai aimé voir Comtois tenter d’alimenter ses coéquipiers malgré qu’il avait déjà deux buts à ce moment. Ce n’était pas égoïste, mais parfois, au hockey, il faut l’être. Nous aurions pu marquer trois ou quatre buts de plus et avoir 50 lancers au filet. C’est dans des parties comme celle-là qu’il faut apprendre à ne pas chercher le but, mais bien de prendre ce qui est donné», a commenté l’entraîneur-chef Louis Robitaille.

Tout au long de la partie, l’unité pilotée par Abramov en aura fait voir de toutes les couleurs à la défensive néo-brunswickoise avec des attaques répétées à chacune de leurs présences. «Cette unité se complétait à merveille puisqu’il y avait un peu de tout sur celle-ci. Comtois est physique, Abramov est capable de lancer et de trouver les espaces libres et Huntington est un fin passeur.»

Notes en rafale

– Il y avait du Paré au pouce carré lors de cet affrontement alors que celui-ci mettait aux prises Justin, Félix et Cédric Paré. Ces deux derniers sont des frères et il s’agissait de leur premier affrontement en carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

– Parlant de Justin Paré, il s’agissait de son premier match avec les Tigres et, dans l’ensemble, il s’est fort bien tiré d’affaire avec un jeu simple et efficace au centre de la troisième unité. L’adversaire n’était peut-être pas le plus coriace, mais la première impression laisse présager quelque chose d’intéressant dans son cas.

– Jérémie Beaudin est actuellement au cœur d’une séquence offensive heureuse, lui qui compte neuf points à ses neuf dernières sorties. Jumelé à Vincent Lanoue sur la première paire, Beaudin offre possiblement son meilleur rendement en carrière présentement.

Les Tigres reprendront dès demain l’action alors que les Remparts de Québec seront de passage au Colisée Desjardins pour un match crucial au classement général. Une bonne foule est attendue alors que 2100 billets ont déjà trouvé preneurs.

Poster un Commentaire

avatar