Kingsey Falls représentée une fois de plus au Défi Gratte-Ciel

KINGSEY FALLS. «Kingsey Falls se lance, pour sa cinquième année, dans l’ascension des 1125 marches des 48 étages de la Tour de la Bourse de Montréal», souligne Sandra Dionne, technicienne informatique chez Cascades et membre des premiers répondants à Kingsey Falls.

Sandra Dionne participera, le vendredi 5 juin, au 18e Défi Gratte-Ciel aux côtés de directeur adjoint du Service de sécurité incendie de Kingsey Falls, Gilles Dionne, et de deux autres employés de Cascades.

«Le Défi Gratte-Ciel Scott constitue une performance sportive, jumelée à une collecte de fonds effectuée par les participants au profit de Dystrophie musculaire Canada», rappelle Sandra Dionne, chef de l’équipe de Kingsey Falls pour cette activité.

Tous les dons recueillis iront à l’organisme. «Il n’y a pas de petits dons. Toute aide est la bienvenue», souligne la chef d’équipe.

On peut effectuer un don en ligne, par chèque ou en argent. Il suffit d’accéder au site par le lien suivant : http://muscle.akaraisin.com/Common/Event/Home.aspx?seid=9680&mid=8.

Ensuite, il faut cliquer sur l’onglet «J’appuie un participant» et rechercher le nom d’équipe SSIKF-2015 pour le groupe de Kingsey Falls.

Sandra Dionne remercie à l’avance les personnes qui encourageront l’équipe. «Merci de nous encourager dans l’accomplissement de ce défi qui aidera des centaines de personnes atteintes de dystrophie musculaire partout au Canada.»

Le défi

Le Défi Gratte-Ciel Scott en sera à sa 18e édition. Les organisateurs souhaitent regrouper plus de 700 participants, des pompiers, des policiers, des paramédics et des gens du public, dans le but d’amasser une somme de 330 000 $.

Les participants doivent amasser des dons pour la cause. Ils peuvent effectuer le défi régulier, c’est-à-dire une ascension des 1125 marches de l’édifice, ou encore le défi extrême consistant à monter les 48 étages autant de fois qu’ils le souhaitent.

Tout a commencé en 1997, lit-on sur le site Internet, alors que Denis Harel a pris d’assaut les marches de différents édifices du centre-ville de Montréal au profit de Dystrophie musculaire Canada.

L’année suivante, un pompier de Pointe-Claire, Yann Lefebvre, a repris le flambeau pour accomplir, en solo, ce qu’on appelle maintenant le Défi Gratte-Ciel.

Ce pompier a établi un record Guinness en grimpant 18 000 marches de 24 édifices en un temps de 1 heure 48 minutes et 45 secondes.

À ce jour, le Défi Gratte-Ciel a permis d’amasser près d’un million de dollars pour aider Dystrophie musculaire Canada à continuer sa mission auprès des personnes atteintes d’une maladie neuromusculaire.