Des découvertes à profusion dans les marchés publics d’Inverness et de Saint-Ferdinand

L’été est une saison propice pour faire des découvertes de tous genres. La MRC de l’Érable propose, avec ses marchés publics à Inverness et à Saint-Ferdinand, des rendez-vous à la fois festifs et délicieux.

Ouvert depuis plus de 15 ans, le Marché public de Saint-Ferdinand anime la marina chaque samedi, de 9h à midi – jusqu’au début septembre – avec une vue imprenable sur le lac William.

« Notre marché est situé sous le belvédère, ce qui permet d’être à l’abri de la pluie et du vent. Ça rend bien sûr la visite plus agréable », mentionne Luc Baillargeon, agent de développement en Loisirs, Culture et Tourisme pour la municipalité de Saint-Ferdinand.

M. Baillargeon ajoute que le marché public a su se renouveler au fil des ans, pour ainsi continuer de répondre aux attentes de sa clientèle.

« Un sondage nous a permis de réajuster le tir et de s’adapter au fil des ans. Actuellement, environ 60 % des kiosques sont consacrés à l’agro-alimentaire. On retrouve également des bijoux faits à la main, de l’artisanat, des produits corporels au lait de chèvre et de mouton. Avec en plus les fromages, les fruits et légumes et de nombreux autres produits agro-alimentaires, la diversité est au rendez-vous. Par ailleurs, à la fin novembre, nous avons un Marché de Noël fort apprécié et achalandé », soutient-il.

Plus d’une vingtaine de kiosques sont sur place chaque samedi. 

« On reçoit en moyenne 325 visiteurs par semaine, dont plusieurs qui reviennent régulièrement. Nous sommes vraiment heureux de constater que notre marché public plaît aux gens », conclut-il.

Inverness

Le marché public d’Inverness connaît également un bon succès cet été.

Conserves, pains, tartes, produits de l’érable, bœuf, plantes fraîches, canard, tisanes, onguents, spiritueux, méchouis… Les produits offerts à la clientèle sont nombreux.

Le Comité de développement économique d’Inverness gère avec passion et fierté cette vitrine de choix pour les produits régionaux depuis 2017.

« La pandémie n’a bien sûr pas été facile, mais le marché public a tenu bon grâce à une implication extraordinaire de nombreux bénévole. Inverness, c’est une communauté dynamique et engagée. Et le marché public en est un bel exemple », affirme Sabrina Raby, coordonnatrice au développement local et touristique pour la municipalité d’Inverness.

 Mme Raby est ravie de constater que de semaine en semaine, les rendez-vous du samedi – de 9h à midi – au Centre récréatif Robert-Savage (derrière l’école Jean XXIII) sont toujours aussi populaires. Plus de 25 kiosques sont sur place.

 « Beau temps mauvais temps, nous accueillons les gens jusqu’à la mi-août. C’est une ambiance agréable et on facilite la vie des clients avec notre système de paiement unique à la fin de la visite. Malgré les conditions météo parfois difficiles, ça se déroule vraiment très bien! », allègue-t-elle.