Un budget d’un million $ à gérer à Villeroy

La valeur imposable sur le territoire de la Municipalité de Villeroy passe de 62 millions $ en 2018 à 69,1 millions $ en 2019 suite au dépôt du nouveau rôle d’évaluation qui fait grimper la valeur moyenne des propriétés de 5% dans le secteur résidentiel et de 32% dans le secteur agricole.

Quant au budget, celui-ci se chiffre à 1 002 664 $ en 2019 comparativement à 908 279 $ en 2018 pour une hausse de 10,3%.

Le taux de la taxe foncière demeure gelé à 0.83 $ du 100 $ d’évaluation. Les taxes pour l’aqueduc et les matières résiduelles demeurent inchangées, sauf pour les exploitations agricoles où il en coûtera plus cher pour l’eau et la récupération des plastiques agricoles.

Par exemple au village, il en coûtait 1297.53 $ en taxes pour une résidence évaluée à 101 200 $ en 2018. En 2019, il en coûtera 1341.96 $ en taxes pour cette même résidence évaluée à 106 200 $, soit une quarantaine de dollars de plus pour cette propriété desservie par l’aqueduc et le service des matières résiduelles.

Évidemment, l’explosion de la valeur des terres en zone verte, comme partout ailleurs au Québec dans les municipalités qui ont un nouveau rôle d’évaluation, aura un impact beaucoup plus significatif sur le compte de taxes des agriculteurs.

Projets en 2019

Pour ce qui est des projets que la Municipalité entend mettre de l’avant en 2019, la réfection du Rang 16 Ouest et la mise à niveau des équipements pour la distribution de l’eau potable figurent parmi les priorités. Le conseil entend aussi continuer la recherche pour améliorer la qualité et la quantité de l’eau potable pour les résidences desservies par le réseau et pousser le développement du service de la fibre optique pour l’internet.

À sa première année à la mairie, Éric Chartier estime que plusieurs promesses ont aussi été réalisées en 2018. «Nous sommes très satisfaits d’avoir mis en place un service de garde pour les enfants de 5 à 12 ans après l’école qui a nécessité l’embauche d’une ressource temps plein (30 heures). Nous avons également investi plus de 100 000 $ dans divers travaux de voirie afin de paver le Rang 15 (sur une distance de 1 kilomètre) et procéder à diverses réparations dans le Rang 16 Est et Ouest et le chemin de la Desserte Nord et Sud.»

L’amélioration du parc pour enfants et de la patinoire, l’installation d’un panneau d’affichage et divers travaux au chalet des loisirs figurent également parmi les réalisations de l’année.

Élections partielles

Il y aura des élections partielles au début du printemps alors que les conseillères Guylaine Bédard au poste numéro 3 et Ginette Roux au poste numéro 6 ont démissionné de leurs fonctions.

M. Chartier a indiqué que le processus sera enclenché vraisemblablement en février afin qu’elles soient remplacées au plus tard en avril prochain.