Rétro 2023 : Le projet éolien fait jaser en août

La population de Sainte-Élizabeth-de-Warwick, lors d’un référendum, a majoritairement refusé le projet éolien, sauf dans une zone.

Les gens ont refusé le projet dans quatre des cinq secteurs. Mais pour le secteur 2, 43 citoyens ont voté pour le projet de règlement contre 40 qui s’y sont opposés.

La démarche référendaire a connu une bonne fréquentation. Au total, 415 des 497 personnes habiles à voter se sont exprimées, ce qui signifie un taux de participation de près de 85%.

Le vote s’est bien déroulé, sans débordement.

Nouveau maire à Saint-Albert

Dominique Poulin, un conseiller d’expérience, a été élu sans opposition à la tête de Saint-Albert. 

L’homme cumule une vingtaine d’années d’engagement en politique municipale.

Il a décidé de briguer la mairie à la suite de la démission du maire Claude Thibodeau et à la suite de discussions avec les élus sur l’avenue à emprunter. Pour le nouveau maire, le travail d’équipe constitue une priorité.

Le nouveau maire de Saint-Albert souhaite, avec le conseil, poursuivre le travail effectué au cours des 20 dernières années. 

Dominique Poulin assure que les élus mettront un accent particulier sur la transparence, sur la communication avec les citoyens, tout en considérant leurs besoins, leurs idées et leurs préoccupations.

Tragiques accidents

La route 122 à Victoriaville a été le théâtre d’une collision qui a coûté la vie à un jeune homme de 19 ans, Émile Gagné, de Saint-Maurice. 

Le jeune conducteur aurait tenté un dépassement sans avoir vu le véhicule circulant dans la voie inverse.

Un troisième véhicule, selon la SQ, aurait subi des dommages liés à la projection de débris.  

Et puis, un jeune motocycliste âgé de 17 ans de Victoriaville a connu une fin tragique lors d’une embardée sur la route 259 à Notre-Dame-du-Bon-Conseil. Le jeune homme a perdu la maîtrise de sa moto. Il a été transporté au centre hospitalier où, malheureusement, son décès a été constaté.

Par ailleurs, un motocycliste de Drummondville, Gilles Côté, 55 ans, a tragiquement perdu la vie dans une collision avec une automobile survenue sur la route 116 à l’intersection de la rue Lecours à Saint-Christophe-d’Arthabaska.

Le conducteur de l’automobile, selon la SQ, circulait vers l’ouest. En voulant tourner à sa gauche pour emprunter la rue Guillemette, il est entré en collision avec le motocycliste venant en sens inverse.

Le décès du quinquagénaire a été constaté sur les lieux. 

 Une résidence de Maddington Falls détruite par les flammes

Un incendie vraisemblablement d’origine électrique a détruit, en pleine nuit, une résidence de la route 261 à Maddington Falls.

À l’arrivée des pompiers de la Régie des Chutes, l’embrasement était généralisé.

Un garage à l’arrière n’a pas été touché, mais son revêtement extérieur a été légèrement endommagé par l’effet de la chaleur, tout comme celui des deux résidences voisines.

La maison incendiée était inhabitée au moment de l’incendie. Le propriétaire y avait entrepris des travaux. Onze pompiers de la Régie des Chutes ont été déployés, supportés en entraide par huit sapeurs de la Régie Incentraide.  

On estime les pertes entre 200 000 $ et 300 000 $.

Du verre recyclé dans l’asphalte

Victoriaville innove pour le pavage de certaines rues en utilisant un procédé unique composé d’asphalte contenant 10% de verre recyclé.

Découlant de plusieurs années de recherche et d’innovation, le procédé a été développé par l’entreprise Bituméco lancée en septembre 2018 à la suite d’un partenariat entre Excavations Marchand, Gaudreau Environnement et Gesterra.

Victoriaville a pavé avec ce nouvel asphalte la rue Cantin dans le parc industriel Fidèle-Édouard-Alain, de même que les rues Cartier et Blier.

Cela représente l’utilisation de 160 tonnes de verre concassé.

La Ville ne pouvait refuser d’emprunter pareille avenue, a confié le maire Antoine Tardif, tout en notant que la revalorisation du verre représentait, à ses yeux, un exemple concret de ce qui peut se faire. 

La Ville fait l’essai du produit cette année. Des tests seront effectués avec l’entreprise et avec les services municipaux au cours des prochaines années pour vérifier la durabilité et la qualité du pavage. « Si tout est concluant, on déploiera le tout à plus grande échelle », a fait savoir le maire Tardif.

Août est synonyme de rentrée au Cégep

Le Cégep de Victo a accueilli, au mois d’août, ses 800 nouveaux élèves. Ces nouveaux venus, qui entament leur parcours collégial, font partie des quelque 1740 élèves inscrits cette année au Cégep.

« C’est une très belle année pour le Cégep de Victoriaville en 2023 avec 1740 élèves, du jamais vu depuis plus de 20 ans, depuis la rentrée 2000-2001 », a fait savoir le directeur général Denis Deschamps.

Précisément, ce sont 1746 élèves qui sont inscrits en formation générale. Un résultat attribuable notamment aux nouveaux programmes instaurés depuis quelques années en éducation à l’enfance, en architecture et au rehaussement de la population.

Le directeur général se réjouit aussi de la centaine de nouveaux étudiants internationaux qui fréquenteront le Cégep. « Ça aussi, c’est du jamais vu! », dit-il.

Au total, le collège compte un peu plus de 165 élèves internationaux provenant majoritairement de la France, du Cameroun et du Maroc.

Le directeur général Denis Deschamps a souhaité la bienvenue aux nouveaux venus, citant une phrase de Nelson Mandela. « L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde, a-t-il dit. Aujourd’hui, tout le personnel du Cégep est plus qu’heureux de vous accueillir, heureux aussi de vous accompagner dans tous vos moments de réussite et tous les moments de défis que vous rencontrerez. »

Saint-Valère perd son directeur général

La Municipalité de Saint-Valère a dû partir à la recherche, une fois de plus, d’une nouvelle personne pour occuper la direction générale. Le directeur général Bernard Déraps a remis sa démission et a officiellement quitté son poste le 3 août.

« Ça nous a pris par surprise. On ne l’avait pas vu venir », a commenté le maire Marcel Normand lors d’un entretien téléphonique avec le www.lanouvelle.net.

Bernard Déraps s’est un nouvel emploi dans une autre région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Bernard Déraps avait été nommé directeur général et greffier-trésorier en mars à la suite du départ de Carole Pigeon. Sa période de probation achevait, elle se terminait le 1er septembre.

En moins de deux ans, quatre personnes auront ainsi occupé le poste à la direction générale. On se souviendra qu’après 36 ans de services, Jocelyn Jutras avait démissionné de son poste à la fin de 2021. Jennifer Emond lui avait succédé à la mi-janvier 2022 avant de quitter à son tour.