Questions-réponses au conseil municipal

La question des lampadaires a, de nouveau, été abordée à la période de questions de la séance du conseil municipal de Victoriaville. Un citoyen, par une question en ligne, s’interrogeait sur les économies engendrées depuis l’implantation des nouveaux lampadaires.

Le maire Antoine Tardif a fait savoir qu’à ce jour, la Ville avait réalisé la conversion de près de 70% lampadaires sur son territoire. « Et on parle d’une économie annuelle de 350 000 $ », a-t-il indiqué.

Le maire a rappelé que cette conversion s’appuyait sur une volonté d’obtenir un meilleur éclairage avec une diffusion au sol, mais aussi une meilleure efficacité énergétique et des bénéfices au plan économique.

Concession au réservoir Beaudet

La Ville de Victoriaville doit recommencer le processus et lancer un nouvel appel de propositions en vue de dénicher un exploitant alimentaire pour le pavillon du réservoir Beaudet.

En réponse à la question d’un citoyen, Dany Desrochers, le maire Antoine Tardif a fait savoir qu’un fournisseur de services avait bel et bien été retenu à la suite de l’appel de projets en vue d’une exploitation l’été prochain. « Mais ce fournisseur a vendu sa compagnie, de sorte qu’on relancer un nouvel appel d’intention », a précisé le maire.

Cet appel se fera sous peu et se terminera au début de la nouvelle année. « On garde espoir d’avoir un opérant à l’été », a confié Antoine Tardif.

Le parc du réservoir Beaudet a vu son achalandage augmenter considérablement ces dernières années et la Ville souhaite y bonifier l’offre et maximiser l’utilisation du bâtiment.

Dangereuse intersection

Le citoyen Dany Desrochers a fait état, par ailleurs, du danger que représente, pour les piétons, les cyclistes et les quadriporteurs, notamment, l’intersection du boulevard Pierre-Roux Est et de la route de la Grande-Ligne.

Le Victoriavillois a constaté, entre autres, le non-respect de l’interdiction du virage à gauche au feu rouge et des lignes d’arrêt sur la chaussée.

Il a déjà fait part de ses observations au ministère des Transports du Québec et a dit souhaiter avoir l’appui de la Ville dans ses démarches. Il propose une signalisation accrue pour diminuer les risques d’accident.

« On s’y penchera avec notre comité des transports, mais on va devoir peser sur cet enjeu », a répondu le maire, tout en précisant que les démarches avec le MTQ représentent « parfois un travail de longue haleine ». 

Le directeur général de la Ville, Yves Arcand, a renchéri en soulignant que le MTQ devrait effectuer certains travaux correctifs l’an prochain pour rendre droite la traverse piétonnière à l’intersection.