Me Maude Tessier nouvelle bâtonnière du Barreau d’Arthabaska

Procureure aux poursuites criminelles et pénales au palais de justice de Victoriaville, Me Maude Tessier est devenue, jeudi (16 mai), la nouvelle bâtonnière du Barreau d’Arthabaska à l’occasion de l’assemblée générale annuelle des membres tenue au Manoir du Lac William à Saint-Ferdinand.

Me Tessier succède ainsi à Me Joanie Laquerre. Au cours de son mandat, la nouvelle bâtonnière sera secondée, au conseil de section, par Me François Lafrenière (premier conseiller), Me Maïté Morin (secrétaire), Me Julie Goulet (conseillère pour Victoriaville), Me Julie Martineau (conseillère pour Thetford Mines), Me Gabriel Serena-Bélisle (conseiller pour Drummondville), Me Marc-Antoine Pitre (président de l’Association du Jeune Barreau d’Arthabaska) et Me Joanie Laquerre (bâtonnière sortante).

« C’est sous le thème d’un Barreau rassembleur que je souhaite orienter nos efforts et nos actions pour la prochaine année », a exprimé la nouvelle bâtonnière.

Me Tessier a fait part de ses différents objectifs. Elle souhaite renforcer le sentiment d’appartenance des membres, entretenir une relation de proximité avec les partenaires du système de justice, participer activement au rayonnement du Barreau d’Arthabaska ainsi que travailler en collaboration avec le Barreau du Québec et l’Association des barreaux de provinces (ABP) pour développer une attractivité et assurer une rétention de la relève juridique en région.

La bâtonnière entend mettre de l’avant différentes actions pour y parvenir, notamment en soulignant l’implication et le dévouement de l’ensemble des acteurs du système de justice pour favoriser le sentiment d’appartenance et créer une trousse de bienvenue lors des assermentations et des nouveaux membres arrivants.

Me Tessier envisage aussi une tournée des organismes locaux afin de connaître leurs enjeux et réalités et souhaite également encourager la concertation des acteurs via les comités de liaison mis en place. « Toujours dans le but d’offrir une justice efficace et proactive aux justiciables ainsi qu’aux membres de la section », a-t-elle fait valoir.

Pour faire rayonner le Barreau d’Arthabaska, la bâtonnière mise sur l’encouragement et la promotion de la formation pour les membres par les membres, en plus d’assurer une présence accrue sur les réseaux sociaux et de mettre de l’avant les initiatives locales propres au Barreau et qui le distinguent des autres sections.

Me Maude Tessier est aussi d’avis que la promotion de la pratique en région, la participation aux journées carrière, une collaboration étroite avec le Jeune Barreau d’Arthabaska et la valorisation de la qualité de vie et de carrière en région peuvent contribuer à une attractivité et à assurer une rétention de la relève.

Remise de prix

L’assemblée générale annuelle du Barreau d’Arthabaska a aussi donné lieu à la remise d’un prix.

« Le prix de la Reconnaissance civile a été remis aux centres d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC)  Centre-du-Québec et Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches afin de souligner notamment leur collaboration avec les intervenants du milieu juridique et leur soutien auprès des victimes d’actes criminels. Leur apport a des répercussions dans plusieurs domaines du droit, particulièrement en droit criminel, en droit familial et de la jeunesse », a souligné la bâtonnière.