L’engagement des événements écoresponsables souligné

En début de séance, lundi soir, le conseil municipal de Victoriaville a tenu à souligner l’engagement écoresponsable de 10 événements par la remise de la certification Monarque.

«La Ville rend hommage aux organisateurs d’événements écoresponsables», a indiqué, d’entrée de jeu, le maire André Bellavance avant de céder la parole à Carline Ghazal, coordonnatrice de la division de développement durable du Service de l’environnement.

«La remise de cette certification, a-t-elle souligné, vise à souligner les efforts des organisateurs d’événements tenus en 2018 à Victoriaville. Elle permet la mise en place d’actions concrètes afin de réduire les impacts environnementaux liés à la tenue des événements, comme la gestion des matières résiduelles en visant l’objectif zéro déchet, le volet transport comprenant le choix du lieu, le volet alimentation, l’accès à l’eau et  le volet social avec comme actions l’accessibilité, l’achat local et responsable.»

La remise de la certification vise à souligner les efforts des organisateurs d’événements, a indiqué Carline Ghazal, coordonnatrice de la division de développement durable du Service de l’environnement. (Photo lanouvelle.net)

Carline Ghazal a souligné, par ailleurs, les efforts de plusieurs des récipiendaires pour réduire les émissions des gaz à effet de serre (GES) émis pendant l’organisation et la tenue de l’événement. «Ils ont compensé en partie l’émission des GES émis par la plantation d’arbres. En 2018, a-t-elle précisé, ce sont 189 arbres qui ont été plantés.»

Les récipiendaires

Trois événements ont reçu la certification Bronze : le Grand pique-nique vert, le Grand ménage fantastique et l’Expo-Sat du Cégep.

Quatre événements ont obtenu l’Argent, soit la Soirée hommage aux bénévoles de la Ville, le Gala Méritas et la Remise des diplômes du Cégep, ainsi que le concert Sons et Saveurs organisé par la Ville.

Deux autres événements ont décroché la certification Or, le festival Rock la Cauze et la conférence André Fauteux de la Ville.

Enfin, le Festival international de musique actuelle de Victoriaville (FIMAV) s’est encore une fois illustré obtenant la mention «Émeraude». «Une fois de plus, l’organisation s’est surpassée. Elle se démarque depuis plusieurs années quant à son niveau d’engagement et à la quantité d’actions mises en place pour rendre l’événement le plus écoresponsable possible», a fait valoir Mme Ghazal.

Le  maire André Bellavance a félicité les récipiendaires tout en encourageant toutes les organisations à faire de même. «Recevoir un prix n’est pas nécessaire, mais il faut s’assurer, dans la ville du développement durable, que les événements soient écoresponsables. Pour nous, c’est une grande fierté que les organisations soient conscientes de ces valeurs environnementales.»