«Je suis surpris et content à la fois»

PLESSISVILLE. Il n’y aura finalement pas de lutte à la mairie de la Ville de Plessisville alors que Mario Fortin a officiellement été couronné suite au désistement de son adversaire, Michel Bernier, survenu mardi.

«Je suis surpris et content à la fois. J’étais prêt à mener une campagne et je voulais travailler pour faire valoir mes idées. Je ne m’attendais pas au désistement de mon adversaire et je n’ai pas à juger de son choix. Ce sera un honneur pour moi de servir ma ville et je vais le faire avec tout mon cœur et toute ma tête».

M. Fortin s’amène comme premier magistrat sans aucune expérience municipale, ce qui ne l’inquiète pas. «Il y a déjà une belle équipe en place qui a de l’expérience. J’embarque et je vais ramer avec eux. Je leur offre mon leadership et ma personnalité.»

M. Fortin veut être un leader inspirant et inspiré, ce qu’il a essayé d’être à tous les endroits où il a travaillé et où il s’est impliqué. «Nous avons des défis emballants à relever et je désire poursuivre le travail qui est amorcé», a-t-il conclu en prenant soin de remercier les citoyens chez qui, depuis l’annonce de sa candidature, il a senti beaucoup d’appuis de leur part.

Appuis insuffisants

Michel Bernier a décidé de ne pas aller plus loin dans la course. «J’ai reçu de bons appuis, mais insuffisants pour obtenir une majorité significative», a-t-il expliqué. «Je le sentais sur le terrain. Je n’ai pas reçu cette tape dans le dos de la population m’incitant à poursuivre, ni l’appui des conseillers en place.»

«Une élection partielle est différente. Tu n’arrives pas en étant associé à une équipe et tu ne peux pas être seul pour travailler en équipe», a-t-il ajouté précisant qu’il a mûri sa réflexion au cours de la fin de semaine.

«Je me considère privilégié d’avoir eu l’occasion de partager mes idées, d’avoir pu échanger avec les citoyens sur divers sujets et je les remercie sincèrement de leur ouverture. Je félicite M. Fortin pour son élection par acclamation et lui souhaite la meilleure des chances pour ce défi», de conclure M. Bernier qui considère avoir mis à l’avant-plan, lors de ses interventions publiques, l’importance de réaliser des projets avec les municipalités de la MRC et respecter la capacité de payer des citoyens.