Fillette brûlée : l’enquête se poursuit

FAITS DIVERS. L’enquête entourant l’incendie au cours duquel une fillette de cinq mois a subi des brûlures se poursuit à Victoriaville.

«Les enquêteurs ont encore d’autres témoins à rencontrer», a précisé, en fin de matinée, le sergent Hugo Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Le poupon, qui luttait sa vie à un certain moment, est maintenant hors de danger, a fait savoir, en début de journée, la Sûreté du Québec.

Les spécialistes en scène d’incendie de la SQ ont analysé la scène au cours de la nuit. Au petit matin, leur travail était terminé.

Mais l’enquête sur le terrain se poursuit. «Les enquêteurs doivent évaluer l’ensemble des circonstances. S’agit-il d’un accident? Cela fait partie des hypothèses. On devrait en savoir plus au cours de la journée», a confié le sergent Fournier.

L’incendie, rappelons-le, a éclaté vers 19 h 50, jeudi. Selon la SQ, la fillette se trouvait assise dans son siège d’enfant placé sur la cuisinière lorsque le siège a pris fin.

Le père de famille a subi des blessures aux mains lors de l’événement. La mère, elle, a subi un choc nerveux.

Répondant à deux alarmes, près d’une vingtaine de pompiers ont été déployés sur les lieux. L’incendie a entraîné l’évacuation de sept autres locataires qui ont pu réintégrer leur domicile à la fin de l’intervention vers 21 h.