Classique Construction Bois-Francs : 76 138$  remis à la Fondation CLSC Suzor-Coté 

Jeudi (15 juin) s’est déroulée la 6e édition de la Classique Construction Bois-Francs, dans le but de soutenir la Fondation CLSC Suzor-Coté. Ce sont 76 138$ qui ont été remis grâce au tournoi, une somme record. 

« Pouvoir demeurer dans le confort de notre foyer malgré la maladie ou une perte d’autonomie est une ressource précieuse que notre région possède grâce à la Fondation CLSC Suzor-Coté. Nous tenons sincèrement à remercier tous les golfeurs, nos partenaires d’affaires, les bénévoles et amis de la fondation qui ont pris une journée de leur précieux temps pour venir profiter de la belle température avec nous au tournoi et amasser des fonds pour la cause. Construction Bois-Francs est heureux de renouveler son engagement envers la Fondation CLSC Suzor-Coté pour les trois prochaines années », a partagé Christian Desrochers, de Construction Bois-Francs.

Encore cette année, un combat amical entre les joueurs de la meilleure « drive  Happy Gilmore » a eu lieu. Cette année, Jérémie Bourgeois de l’entreprise Gestion VFC s’est vu décerner le traditionnel et prestigieux Green Jacket. 

« Depuis les six dernières années, la Fondation CLSC Suzor-Coté a la chance d’avoir comme partenaire de la classique, Construction Bois-Francs, un partenaire qui a à cœur la Fondation et engagé dans sa communauté. Le conseil d’administration souhaite d’ailleurs reconnaître ses partenaires majeurs et les remercier », a souligné le président de la Fondation Philippe Bergeron. « Nous constatons à quel point la Fondation CLSC Suzor-Côté fait une énorme différence dans la communauté et il était important pour Desjardins de les soutenir dans leur mission », a poursuivi le président de la Caisse Desjardins des Bois-Francs, Denis Desrochers. 

« Le montant amassé jeudi permettra à des gens de notre région de conserver un proche malade à la maison et je peux vous assurer que c’est l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse offrir à une famille. Merci à tous ceux qui ont mis la main à la pâte et qui ont contribué de près ou de loin à faire de cet événement un succès », a conclu Philippe Bergeron.