CISSS Centre-du-Québec : une décision politique

Le Centre de santé et de services sociaux d’Arthabaska-et-de-l’Érable conserve une attitude apolitique face aux débats publics qui se tiennent quant à la création, ou non, d’un CISSS au Centre-du-Québec. En réponse aux demandes répétées afin que le CSSSAE affiche clairement sa position, le président du conseil d’administration, Marcel Dubois, a réitéré l’orientation de l’établissement.

«Nous sommes un établissement public dont la mission est d’offrir des soins et des services de qualité à la population locale. Nous sommes bien mal placés pour nous prononcer sur une orientation de nature politique tout comme nous évitons de nous prononcer lors d’élections.»

«Nous sommes sensibles à cette initiative lancée par les élus, mais nous n’avons pas à nous positionner dans le débat», rappelle M. Dubois. Cette orientation du conseil d’administration a été prise à la suite des discussions tenues entre les membres du conseil d’administration, l’équipe de direction et les membres du comité exécutif du conseil des médecins, dentistes et pharmaciens. Dans le même ordre d’idées, «le conseil d’administration et moi-même serions déçus que le directeur général de l’établissement prenne position sur une question politique. Son code d’éthique stipule qu’en toutes circonstances, il a un devoir de réserve», a déclaré M. Dubois.