Warwick : le Parc des bénévoles est vendu

Warwick : le Parc des bénévoles est vendu
Le conseil a autorisé la signature de l'acte de vente du Parc des bénévoles (Photo : capture d'écran)

C’est lors de la séance régulière du mois de juillet, du conseil municipal de la Ville de Warwick, que la signature de l’acte de vente du Parc des bénévoles a été autorisée.

« Ce projet-là avance », a lancé le maire Pascal Lambert. Plusieurs étapes ont déjà été franchies dans ce dossier qui permettra la construction de 116 logements. Lundi soir, le conseil a approuvé la vente du terrain, le Parc des bénévoles, « un des plus beaux terrains que possédait la Ville de Warwick », a ajouté le maire. « On avait besoin d’espace pour des habitations et il s’agit d’un beau projet qui s’en vient », a-t-il ajouté.

C’est au montant de 604 000 $ que le terrain a été vendu au promoteur, la Société Immobilière du Parc. Et pour ce qui est de savoir si la construction débuterait bientôt, le directeur général, Matthieu Levasseur, a expliqué qu’une fois l’acte de vente signé, le promoteur avait 12 mois pour faire les demandes aux différents ministères. « Nous avons également 12 mois pour signer une entente avec le promoteur en vertu de notre règlementation et suivant l’autorisation reçue du ministère de l’Environnement (et des autres ministères), il a 12 mois pour faire la construction de la rue projetée et, par la suite, ce sont deux bâtiments minimum par année qu’il se doit de bâtir. »

Bornes de recharge

Le conseil a également autorisé l’installation de bornes de recharge électriques. « Nous en avions déjà une au centre-ville et une à l’hôtel de ville. Les trois autres endroits ciblés sont la rue du Centre sportif, le CHSLD rue L’Heureux et à la Villa du Parc », indique le maire.

Hydro-Québec accorde 24 000 $ en subvention par borne, pour couvrir l’entièreté des coûts. « Donc il n’y a pas de frais au niveau de la Ville », note le directeur général. Les bornes ont été achetées et il ne reste qu’à les installer aux endroits déterminés. C’est au montant de 29 000 $ que l’installation sera faite et elle inclut l’excavation, la pose des plaques de béton, la coordination avec Hydro-Québec, donc l’installation complète. Il y a également eu une analyse de terrain qui a permis de déterminer que sur la rue L’Heureux et celle du Centre sportif, les installations d’Hydro-Québec ne peuvent prendre l’installation des bornes directement sur les actuels poteaux. Il faut donc installer deux nouveaux poteaux », a-t-il précisé.

Service d’accompagnement et d’urgence

Les élus ont aussi approuvé la mise en place, par l’Office d’habitation Victoriaville-Warwick, d’un service de soutien à la recherche de logement, mais aussi d’aide d’urgence pour les citoyens laissés sans logis. Il s’agit de l’embauche de deux personnes pour accompagner les gens qui en ont besoin, en collaboration avec la Société d’habitation du Québec (qui contribue pour 80% du service estimé à 175 000 $). « Le montant résiduel provient de la Ville de Victoriaville et de Warwick. On parle de 1589 $ pour la Ville de Warwick », a ajouté M. Levasseur.

Le volet 2 de ce projet implique un service d’urgence. En effet, si une personne n’a plus d’endroit où aller, c’est de l’aide financière qui est octroyée pour loger les personnes et les biens mobiliers de ces gens. Un montant maximal (si besoin est) de 3892 $ est autorisé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fremich
Fremich
1 mois

De très belles décisions.