«Viens faire ton tour» : un projet un peu fou devenu un événement

«Viens faire ton tour» : un projet un peu fou devenu un événement
Le maire Alain Rayes et sa conjointe Catherine Lacoste

VICTORIAVILLE. Tout a commencé par une idée folle du maire Alain Rayes et de sa conjointe Catherine Lacoste, une idée qu’ils ont partagée avec des amis et qui a fait boule de neige. Ainsi, vérification faite lundi matin, tout près de 2200 participants (2190, en fait) sont inscrits à l’activité «Viens faire ton tour», le samedi 13 septembre, au réservoir Beaudet au profit de la Fondation les amis d’Elliot.

«Au départ, c’était un projet un peu fou, pour Catherine et moi, d’aller courir 50 km autour du réservoir. Et c’est devenu finalement un événement en soi avec 2200 participants. On ne sait pas où cela va s’arrêter. On commence à rêver aux 2500 participants, a indiqué le maire de Victoriaville, Alain Rayes, lors d’une rencontre de presse, lundi matin, où de nouveaux partenaires ont été présentés, des partenaires s’ajoutant au présentateur officiel de l’événement la Coop des Bois-Francs.

«Ces partenaires, la Caisse Desjardins des Bois-Francs, les pharmacies Jean Coutu, Tokami Sushi, Métro Plus, Absolu et bien d’autres, font en sorte que nous pourrons remettre à la Fondation les Amis d’Elliot la presque totalité du 25 $ d’inscription de chacun des participants. Notre objectif de 50 000 $, on espère pouvoir le dépasser», a précisé le maire Rayes aux côtés de sa conjointe Catherine, parrain et marraine d’honneur cette année de la Fondation.

Le maire de Victoriaville n’a pas eu à tordre des bras pour rallier les partenaires à sa cause.

«Avoir des enfants constitue un privilège, et des enfants en santé, c’est un cadeau du ciel, a exprimé Lizanne Girouard de Tokami Sushi. On se cherchait une cause depuis longtemps. En entend parler de «Viens faire ton tour», j’ai moi-même cogné à la porte. L’activité rejoint toutes mes valeurs, le sport, la santé, les enfants. C’est une belle cause et un moyen de retourner à la vie.»

Le propriétaire des pharmacies Jean Coutu, Philippe-André Champoux, a aussi fait remarquer qu’il était facile de s’impliquer dans une telle cause. «Cet engagement, c’est s’associer à l’intégrité d’Alain Rayes et de sa conjointe, des gens vrais, à l’esprit de famille. C’est aussi s’associer à Jérôme Tardif et Karine Dupuis (les parents d’Elliot et de Samy), des gens de cœur, honnêtes et sincères», a-t-il souligné.

Pierre James de Métro Plus n’a pas hésité non plus à embarquer dans l’aventure. «J’ai beaucoup reçu dans la vie. C’est ma manière de redonner et de supporter des gens comme vous qui donnent beaucoup», a-t-il dit.

«Une cause qui nous touche tous, a fait valoir, pour sa part, la responsable des communications à la Caisse Desjardins, Annie Desrochers. On ne pouvait faire autrement que de s’impliquer en constatant que toute la communauté s’implique. Cela démontre l’engagement du milieu.»

Plus de femmes…

Sur les 2190 participants inscrits (lundi matin), on comptait 1325 femmes. De plus, les personnes inscrites proviennent de 63 villes différentes.

«De ce nombre, on retrouve presque 1300 marcheurs, alors 18 personnes, au total, effectueront 10 tours autour du lac à la course», a fait savoir Alain Rayes.

Le tout premier départ s’effectuera à midi, ce départ officiel réunira les quelque 300 participants de la Coop des Bois-Francs avec les parents de Samy et d’Elliot, ainsi que Jean Boudreau, le nouveau président de la Fondation les amis d’Elliot.

Au total, 10 vagues de départs s’échelonneront jusqu’à 16 h 30 environ. «Ces départs se feront toutes les 25 ou 30 minutes. Les participants, qui le désirent, pourront prendre le départ avec Catherine et moi. Il ne s’agit pas d’une course pour athlètes aguerris, ce n’est pas axé sur la performance», a mentionné le maire Rayes.

À la suite du dernier tour d’honneur, les organisateurs feront l’annonce du montant total recueilli pour la Fondation les amis d’Elliot.

Les organisateurs ont aussi prévu un «Mini-tour des amis d’Elliot» à 15 h 30, une distance de 500 mètres réservés aux enfants qui pourront parcourir le trajet avec plusieurs mascottes présentes.

De nombreuses activités, par ailleurs, animeront le Place Elliot-Tardif, entre 12 h et 17 h : maquillage, dégustation de barbe à papa, ambiance musicale avec un DJ, présence de l’escouade Mr Freeze et celle des pompiers avec un camion.

Le nouveau président de la Fondation les amis d’Elliot, Jean Boudreau, s’étonne de toute l’ampleur que prend l’événement. «C’est complètement fou cette année avec cette belle initiative festive et populaire lancée par Alain et Catherine. On rejoint ainsi d’autres gens que l’habituelle communauté d’affaires. L’activité contribuera à nous faire connaître davantage», a-t-il signalé.

«Viens faire un tour» pourrait attirer quelques personnalités qui ont manifesté leur intérêt, l’humoriste Maxime Martin, le journaliste Jean-François Guérin et l’animateur Patrick Marsolais. «Trois passionnés de course à pied», a noté le maire de Victoriaville.

Feu d’artifice au centre-ville

La Coop des Bois-Francs profite de l’occasion pour souligner son 40e anniversaire, non seulement en tenant un souper VIP pour ses membres et ses employés, mais proposera, à toute la population, un feu d’artifice à la Vélogare à 21 h 15.

Pour l’occasion, la rue De Bigarré sera fermée entre la rue Notre-Dame et le boulevard des Bois-Francs.

Le souper de la Coop accueillera une figure connue, l’homme fort Hugo Girard. Sa venue n’est pas étrangère au changement, d’ici l’hiver, de la bannière Unimat qui deviendra BMR.

Quelques informations

Les intéressés peuvent toujours s’inscrire en ligne jusqu’au 5 septembre à midi au www.viensfairetontour.ca. Mais il sera possible de s’y inscrire le matin même de l’événement dès 10 h à l’ouverture du site.

On invite, par ailleurs, les participants à récupérer, à l’avance, leur chandail à l’effigie de l’événement en se rendant au Centre de rénovation Unimat au 10, avenue Pie-X, les 10, 11 et 12 septembre.

Quelques jours avant l’événement, les participants recevront aussi un courriel les informant, entre autres, des modalités du stationnement, des navettes disponibles, des heures pour les départs et autres détails techniques.

Le parrain d’honneur invite, enfin, les participants à se présenter au site environ une demi-heure avant d’entamer leur tour. «Il y aura beaucoup de monde, les stationnements sont comptés (1800 places). Les gens peuvent y venir en vélo, en covoiturage, des navettes seront disponibles. Les participants recevront un courriel avec diverses informations», a conclu Alain Rayes.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires