Victoriaville : menu chargé pour la rentrée d’automne

Victoriaville : menu chargé pour la rentrée d’automne
Les élus lors de la séance de septembre (Photo : www.lanouvelle.net)

« Bonne rentrée! C’est le début de l’automne et ce sont les grands chantiers qui commencent », a exprimé le maire de Victoriaville, Antoine Tardif, mardi soir, en présidant la séance du conseil municipal de septembre.

Le premier magistrat a fait état de ce qui s’en vient dans les prochaines semaines. « On planche sur le plan quinquennal d’immobilisations. Ce sont les plus grands investissements de la Ville pour les cinq prochaines années », a-t-il fait savoir.

Les élus dévoileront ce plan dans les prochaines semaines. Il pourrait être adopté à la séance d’octobre. « Mais il reste encore du travail à faire », a indiqué le directeur général Yves Arcand.

« Nous avons de bonnes discussions actuellement. On veut s’assurer que les projets qu’on identifie soient les projets porteurs que l’on souhaite », a renchéri le maire Tardif.

Les élus, de plus, travailleront au cours des prochaines semaines à l’élaboration du budget 2023.

Bornes de recharge

La Ville de Victoriaville consacrera 25 000 $ pour des bornes de recharge au Colisée Desjardins. « Il s’agit d’un partenariat conclu avec l’organisation des Tigres de Victoriaville pour nous assurer qu’il y ait des bornes de recharge dans le stationnement. Cela s’inscrit dans notre volonté d’augmenter le nombre de bornes sur le territoire de Victoriaville. L’actualité nous montre aussi cette volonté provinciale de maximiser ces bornes. Non seulement on fait notre part, mais on est en avant de la parade », a soutenu Antoine Tardif.

Demande d’aide financière

Le conseil municipal autorise le dépôt d’une demande d’aide financière au ministère de la Culture et des Communications dans le cadre du programme Appel de projets en culture pour la santé mentale des jeunes de 12 à 18 ans.

Le projet visé consiste en la réalisation d’une murale dans l’espace jeunesse de la bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot.

Un tel projet a pour but d’inciter les jeunes à l’art de la rue et de découvrir des artistes muralistes de la région.

Des choses et d’autres

Le conseil municipal a consenti une contribution de 99 000 $ à Rouli-Bus pour combler le déficit des années 2020 et 2021.

Victoriaville bonifie également pour un montant de 8000 $ son Programme de subventions pour l’achat de produits d’hygiène personnelle durables pour l’année 2022.

La rue Saint-Dominique, par ailleurs, deviendra temporairement piétonnière entre le 22 septembre et le 30 octobre entre la rue Notre-Dame Est et le 2, rue Saint-Dominique.

Le maire Antoine Tardif, pour sa part, obtient l’aval du conseil pour poser sa candidature en vue de siéger aux comités permanents de la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

Enfin, comme doivent le faire l’ensemble des municipalités du Québec en raison des modifications à la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, Victoriaville crée le comité sur l’accès à l’information et la protection des renseignements personnels.

Ce nouveau comité se compose de la greffière, de l’archiviste et du directeur du service des technologies de l’information.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires