Victoriaville : le maire Tardif entend stimuler la construction

Communiqué

Victoriaville : le maire Tardif entend stimuler la construction
Le centre-ville de Victoriaville (Photo : gracieuseté)

Victoriaville appuie sur l’accélérateur pour favoriser la construction de nouvelles unités d’habitation. Pour y parvenir, le maire Antoine Tardif et le conseil municipal souhaitent poursuivre les efforts de densification sur le territoire, notamment au centre-ville, et tirer profit des leviers disponibles pour favoriser la construction de logement social en partenariat avec les différents paliers de gouvernement.

« Le logement représente un enjeu et Victoriaville souhaite agir sur deux fronts. D’abord, on peut= agir pour stimuler la construction et augmenter les unités d’habitation sur le territoire. En plus d’assurer un service rapide pour la livraison de permis, je souhaite que l’on puisse revoir certains zonages pour favoriser la construction de nouvelles unités d’habitation en hauteur. Ensuite, nous avons tenu une rencontre avec les acteurs du milieu pour établir une stratégie pour faire croître l’offre en logement social à Victoriaville », indique le maire. 

« Avec un taux d’inoccupation de 0,8% à Victoriaville et dans un contexte de rareté de la main-d’oeuvre, il est urgent d’agir à l’aube des mises en chantier pour maximiser le nombre de logements qui pourront accueillir des familles. Avec l’arrivée prochaine du printemps, j’encourage les promoteurs à entrer dès maintenant en contact avec nos équipes pour évaluer les projets de construction pouvant permettre l’ajout de nouvelles unités d’habitation à Victoriaville afin d’assurer le début des travaux rapidement », ajoute Antoine Tardif en guise de conclusion.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Juju
Juju
7 mois

je suis parfaitement d’accord pour de nouveau loyer mais a quel prix. Les nouvelles constructions 4-1/2 sont entre 1000$ et 1500$ par mois. même avec un salaire convenable mais seul je ne peu me payé cela. Je comprends que les matériaux on beaucoup augmenter mais je crois que les propriétaires de logements en profitent.
Ma mère est dans un logement neuf en 2018, signé un bail de 3 ans, a 710 / mois . cette année elle a une augmentation a 765/mois. Elle voulais resigné pour 3 ans son proprio a refuser parce que l’an prochain il figure le monter a +/- 900$ / mois. un logement dans son cartier a la même année de construction ce libère et est a louer a 950$ / mois.

Fremich
Fremich
7 mois

Je remarque que sur la photo vous avez bien pris soin de ne pas faire paraître le bâtiment du Restaurant Mykonos. Qu’advient-il avec cet épave qui n’avance plus, ne va nul part? La ville ne pourrait pas forcer les démarches pour qu’un contracteur puisse en faire l’acquisition et le transformer en logements à prix modiques ou tout simplement à prix raisonnables? Non seulement cela rehausserait la vue de cette intersection, mais en même temps offrirait des loyers qui seraient vite occupés. Y-a-t-il un ou des promoteurs qui pourraient se manifester.

Pierre
Pierre
7 mois
Répondre à  Fremich

Dans ce cas précis, je crois que le propriétaire est délinquants. Il a les même problèmes avec ses immeubles à Sherbrooke, il en a vendu.

Olivier Barron
Olivier Barron
7 mois

On pourrait anticiper et construire des maisons dont on peut facilement ajouter des étages post-construction, non?