Victo adopte un règlement sur la stérilisation animale

Communiqué

Victo adopte un règlement sur la stérilisation animale
(Photo : gracieuseté)

Dans le cadre d’une refonte réglementaire réalisée le 3 octobre visant à mettre à jour différents règlements portant sur les animaux, les propriétaires d’animaux domestiques (chiens, chats et lapins) ont l’obligation de procéder à la stérilisation de leur animal de compagnie afin de mieux lutter contre la surpopulation. 

Cette procédure empêche la reproduction des animaux errants et abandonnés, ce qui réduit considérablement le nombre d’euthanasies qui sont effectuées. « Nous comptons sur la bonne participation des citoyens afin d’enrayer cette problématique. Des milliers d’animaux, indésirés et en bonne santé, sont euthanasiés chaque année au Québec et nous avons un rôle à jouer pour améliorer la situation », mentionne Antoine Tardif, maire de Victoriaville.

Cette réglementation s’applique aux situations suivantes : un chat âgé de six mois et plus, un chien âgé de dix-huit mois et plus, ainsi que tous les chats, chiens et lapins vendus dans une animalerie. 

En adoptant ce règlement, la Ville et la Société protectrice des animaux d’Arthabaska (SPAA) croient fortement qu’il y aura de nombreux avantages sur la population animale. « Stériliser les animaux permet de diminuer les comportements indésirables liés à l’activité reproductrice tels que la fugue, le marquage et l’agressivité. De plus, les médecins vétérinaires conseillent fortement la stérilisation des animaux pour mieux prévenir certains problèmes de santé comme les tumeurs et les infections », souligne Alexandre Côté, conseiller municipal et président du conseil d’administration de la SPAA.

Des exceptions à la stérilisation

Les animaux domestiques ne seront pas tenus d’être stérilisés lors de certaines situations : 

– La stérilisation est contre-indiquée pour l’animal (avec avis du médecin vétérinaire);

– L’animal est âgé de plus de dix ans;

– Le propriétaire de l’animal désire faire de la reproduction (avec preuve que l’animal est enregistré comme reproducteur auprès d’une association de race reconnue).

Les citoyens qui désirent consulter le nouveau règlement 1476-2022 peuvent le faire auprès du Service juridique, à l’hôtel de ville de Victoriaville situé au 1, rue Notre-Dame Ouest.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
5 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Dave
Dave
18 jours

Contrôle des natalités animalières par des instances politiques, la porte grande ouverte pour les humains… tsé logiquement cela serait la solution au manque de logement ont stérilise systématiquement tous les hommes sans leur consentement et dans 20 ans ont va avoir réglé ce problème……….. OVER CONTRÔLE!!!

pauvre p'tit chien
pauvre p'tit chien
18 jours
Répondre à  Dave

Imagine toute la polution qu’ont éliminerai, parfait ca.

Le maître du pauvre p'tit chien
Le maître du pauvre p'tit chien
17 jours
Répondre à  pauvre p'tit chien

Hey tapis!
Méchant chien!!

Patrick Croteau
Patrick Croteau
18 jours
Répondre à  Dave

Excellente idée!!!
Faudrait juste pas manquer de B-S
On a tellement besoin d eux 😂

Fremich
Fremich
16 jours

Voilà une bonne chose de réglée. Il y aura sûrement de l’insatisfaction mais au moins ce sera maintenant claire.