Vaste campagne de prévention des dépendances auprès des jeunes de L’Érable

Communiqué

Vaste campagne de prévention des dépendances auprès des jeunes de L’Érable
(Photo : gracieuseté)

Action Toxicomanie et la MRC de L’Érable ont mis sur pied une vaste campagne visant à sensibiliser les jeunes de la région aux risques liés à la consommation de drogues. Intitulée « Casse-toi pas le coco, résiste à la conso », cette offensive prend la forme d’une campagne d’affichage dans les différents lieux où les jeunes se réunissent pour pratiquer leurs sports favoris.

« L’idée est de mettre en contradiction l’intérêt qu’on les jeunes pour leurs sports et l’impact que peut avoir la consommation sur leurs performances. On souhaite qu’ils comprennent que la consommation de drogues nuit à la pratique de leurs sports et peut même avoir une incidence sur leur santé mentale », explique la directrice générale d’Action Toxicomanie, Emilie Poisson.

Au total, 30 affiches de 24 par 36 pouces seront donc installées prochainement dans les municipalités de Princeville, Plessisville (Ville et Paroisse), Lyster, Notre-Dame-de-Lourdes, Laurierville, Saint-Ferdinand et Villeroy. On cible d’abord et avant tout les skate parks, ainsi que les surfaces de dek hockey, les arénas et les pistes cyclables. Les affiches sont adaptées en fonction du sport pratiqué sur les différents sites.

Les affiches ont initialement été créées en partenariat avec le skateboarder victoriavillois Cédric Vigneault, qui fait partie de l’élite de la discipline au Québec. Trois affiches avaient été installées l’an dernier aux abords du nouveau skate park de Daveluyville. En raison des résultats obtenus par ce premier projet, la MRC de L’Érable a choisi d’aller de l’avant avec une campagne plus importante.

Un peu plus au sujet d’Action Toxicomanie

Action Toxicomanie intervient directement sur le terrain, où se trouvent les jeunes, afin de promouvoir la santé et de prévenir les problèmes de dépendance. Le programme d’Action Toxicomanie s’adresse prioritairement aux jeunes de 10 ans et 30 ans présents sur les territoires de la Mauricie et du Centre-du-Québec. L’objectif de ce programme vise à développer des connaissances générales en lien avec la dépendance ainsi qu’à développer de saines habitudes de vie.

« Nos éducateurs en prévention des toxicomanies sont formés pour repérer rapidement les jeunes en difficulté, pour intervenir auprès d’eux et pour prévenir ainsi l’émergence de problèmes de dépendance. Notre programme est reconnu et a fait ses preuves », conclut Emilie Poisson.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires