Une nouvelle ère commence pour Groupe Bédard ProAg

Une nouvelle ère commence pour Groupe Bédard ProAg
Au centre, les propriétaires Sylvain Fortier et Joël Hinse, entourés des nouveaux actionnaires, Olivier Fortier et Sébastien Truffot (Photo : www.lanouvelle.net)

Spécialisée dans la vente, l’installation et la réparation de machineries et d’équipements agricoles, l’entreprise Groupe Bédard ProAg de Victoriaville a le vent dans les voiles et entame « une nouvelle ère » avec l’effervescence d’une jeune relève et une importante transaction à venir.

Les copropriétaires Joël Hinse et Sylvain Fortier avaient convié plusieurs invités à un cocktail, jeudi après-midi, pour faire état des projets et du développement futur de l’entreprise. Mais surtout pour présenter la relève, deux nouveaux actionnaires, Olivier Fortier, le fils de Sylvain, et Sébastien Truffot, deux jeunes dans la vingtaine qui étaient déjà à l’emploi du Groupe Bédard ProAg.

Joël Hinse souriait en juillet au moment de la transaction et il sourit encore aujourd’hui quand il y repense. « J’ai souri parce que c’est l’ère nouvelle dans laquelle on est. L’histoire vient de changer, a-t-il exprimé. On a deux nouveaux actionnaires dans l’entreprise. Un air de jeunesse vient d’entrer dans l’entreprise et cela nous amènera ailleurs. Avec leur effervescence et notre expérience, nous sommes encore plus prêts à affronter tous les défis inhérents à l’exploitation d’une entreprise et du domaine dans lequel on évolue. »

L’ouverture à ces jeunes actionnaires fait partie de la vision des propriétaires conscients de devoir s’adapter en présence d’un marché qui évolue. « Quand on est ouvert aux changements, il n’y aura jamais de fin, voilà une de nos visions, a mentionné Joël Hinse. Puisque l’entreprise grandit et parfois à la vitesse grand V, il est crucial de penser à sa pérennité. »

Différentes options s’offraient à Joël et Sylvain qui ont choisi de donner une chance à l’énergie nouvelle. « Conjuguer l’expérience et l’effervescence des jeunes. On a opté pour la formule jeune relève, la plus appropriée pour mener l’entreprise vers les plus hauts sommets », a soutenu M. Hinse.

Appelé au micro, Olivier Fortier a dit apprécier grandement l’entreprise aux multiples possibilités. « Ce qui me plaît dans l’entreprise, ce sont les nouveaux défis qui se présentent tous les jours, le contact avec les clients que j’apprécie énormément, la diversité de nos produits, l’ambiance au travail et les collègues en or, a-t-il confié. Les possibilités sont grandes pour l’entreprise et je suis bien content d’en faire partie. »

Passionné depuis son jeune âge par le monde agricole, Sébastien Truffot, un Français d’origine, se réjouit de se retrouver dans cette entreprise grandissante. « Ici, on développe des fermes, on leur apporte le petit plus, on essaie de développer, de leur trouver une nouvelle solution, on essaie d’amener la ferme toujours plus haut. C’est ce que j’aime, a-t-il fait valoir, c’est de conseiller, de développer, chercher un nouveau produit pour que l’avenir soit meilleur pour tout le monde. »

Prenant la parole, Sylvain Fortier s’est dit fier d’intégrer la relève dans l’entreprise. « C’est une belle fierté pour un père de voir son fils intégrer l’entreprise. Et Sébastien, ses connaissances de la machinerie et de l’agriculture en général et ses talents de communicateurs constituent de grands atouts pour le groupe Bédard ProAg. Nous avons une belle relève dynamique avec beaucoup de potentiel », a-t-il souligné, tout en saluant le côté visionnaire de Joël Hinse qui a permis le développement de l’entreprise. « Avec cet esprit visionnaire, on ne manquera jamais d’ouvrage ici », a-t-il laissé tomber.

Éventuellement, d’autres joueurs, d’autres actionnaires se joindront au Groupe Bédard ProAg. « C’est une première phase. Il y en aura d’autres, a fait savoir Joël Hinse. Ça prend de l’aide, ça prend de la relève. »

Développement futur

Les possibilités sont nombreuses pour l’entreprise qui emploie près de 20 personnes. « Et ça s’agrandira », a assuré Joël Hinse, précisant que l’entreprise est en pleine expansion. Ces dernières années, elle a vu son chiffre d’affaires connaître des augmentations de l’ordre de 15, 20, 25%.

Présentement, Groupe Bédard ProAg prépare une importante transaction qui doit se concrétiser à court terme au cours des prochains mois. « Ça nous amènera à faire de très grosses affaires et à augmenter notre chiffre d’affaires de l’ordre de 30 à 40%. Et ça entre dans nos plans et correspond au développement que l’on souhaite », a expliqué M. Hinse.

L’entreprise victoriavilloise dessert principalement le marché québécois, mais aussi de plus en plus canadien. « On lorgne un peu du côté américain, mais on y va prudemment. On a d’abord beaucoup à conquérir au Canada. On se concentre là-dessus pour le moment », a précisé Joël Hinse qui a salué tous les employés, la réussite relevant d’un travail d’équipe. 

Le dirigeant se dit fier d’apporter sa contribution à l’agriculture et ainsi de remplir sa mission. « On a comme mission d’agir comme un leader dans notre secteur d’activités. On veut faire avancer le domaine de l’agriculture par notre intervention auprès des agriculteurs, des fournisseurs. On veut travailler de concert avec eux pour trouver des façons de fonctionner, des principes différents qui pourraient être meilleurs. On aime contribuer à faire avancer l’agriculture par nos idées et nos concepts. C’est vraiment une motivation qui nous anime », a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires