Une belle rentrée au Cégep de Victoriaville

Une belle rentrée au Cégep de Victoriaville
Le conseil d'administration du Cégep de Victoriaville lors de la réunion du  23 janvier (Photo : www.lanouvelle.net)

Les membres du conseil d’administration du Cégep de Victoriaville ont tenu leur première réunion de l’année  le 23 janvier. Au programme, quelques bilans d’activités et un petit retour sur la rentrée qui, somme toute, s’est bien déroulée.

Le directeur général Denis Deschamps a indiqué, d’entrée de jeu, que la rentrée avait eu lieu sous le signe de l’intérim du côté de la direction des études, qu’il assume jusqu’à l’arrivée en mars de la nouvelle ressource à ce titre, Chantal Dufresne. « Pour ce qui est des charges d’enseignement, cet hiver, elles sont toutes comblées. Il n’y a pas de pédagogie de la chaise vide », a-t-il indiqué.

Il a aussi mentionné que la session avait été lancée avec une conférence pour les membres du personnel, dont la thématique était « comment aborder les sujets difficiles en classe, avec les élèves ». Une série d’ateliers leur a été offerte également, ce qui a permis au directeur général de réaliser qu’il y a un défi de faire connaître les services du Cégep, à l’interne. « Nous sommes maintenant plus de 500 employés. Au cours des trois dernières années, dont deux sous le signe de la pandémie, beaucoup de personnes ont été embauchées dans une perspective de télétravail », a-t-il rappelé. Cela a amené certains à avoir de la difficulté à développer des liens notamment. 

M. Deschamps a également rappelé que le financement pour les étudiants internationaux changeait, amenant un peu plus de capacité d’accueil. « Cela a un effet sur les demandes d’admission au niveau international. Nous avons 750 demandes à ce jour. Nous allons probablement en accueillir un infime pourcentage, pour différentes raisons. On voit l’engouement qui donne un large spectre, donc beaucoup de candidatures de qualité. »

Il a aussi annoncé une nouveauté qui se tiendra le 8 février qui et consistera en un salon des stages de l’emploi. « On tente l’expérience qui aura lieu au Victorin, où il y aura une quarantaine d’employeurs de la région qui ont des besoins en main-d’œuvre. Une occasion pour nos étudiantes et étudiants de rencontrer leurs futurs employeurs et pour les enseignants de nouer des liens avec ces mêmes employeurs. »

Des bilans

La soirée a permis d’accueillir des représentants du Centre d’innovation sociale en agriculture (CISA), du Centre d’expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité (CETAB+) et d’Inovem, centre d’innovation en ébénisterie et meuble qui ont présenté leur bilan quinquennal d’activités. Cela a permis de constater que les trois organisations sont en santé, atteignent la plupart de leurs objectifs et bénéficient d’une belle progression.

Même chose pour la Fondation du Cégep de Victoriaville dont la nouvelle directrice générale, Krystell Perreault, a présenté le bilan des réalisations 2021-2022. Celui-ci fait état de 56 340 $ qui ont été remis à des étudiants en bourses diverses ou encore en appui à des activités pédagogiques.

De nouveaux programmes

Les administrateurs ont également résolu d’approuver les deux nouveaux programmes qui leur ont été présentés. Il y a celui en techniques d’éducation spécialisée qui a été revu à la suite des nouveaux devis ministériels et auquel on donne la couleur locale suivante : Au-delà des possibles. 

Même chose pour le programme préuniversitaire de sciences humaines qui a aussi eu droit à une révision et dont la couleur locale est maintenant : Cultiver son pouvoir d’agir pour la vitalité de la communauté.

Ces deux programmes seront mis en place dès la rentrée automnale 2023.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires