Un médicament contre l’ostéoporose pour combattre le cancer du sein

Un médicament contre l’ostéoporose pour combattre le cancer du sein
(Photo : Archives)

Plusieurs femmes atteintes du cancer du sein pourraient améliorer leur taux de survie et leur qualité de vie en prenant un traitement préventif, selon une étude du Centre universitaire de santé McGill dévoilée hier.

Les biophosphonates, une famille de médicaments couramment utilisés pour traiter l’ostéoporose, freinerait de façon importante le développement de métastases osseux, une forme de complication qui touche de 15 à 20% des femmes atteintes de cancer du sein, selon plusieurs spécialistes.

«Les métastases osseuses affectent grandement la qualité de vie des patientes et peuvent être létales», a souligné le Dr Richard Kremer, un des coauteurs principaux de l’étude. Lorsque le cancer du sein se propage dans les os, ceux-ci vont se détériorer, entrainant des douleurs aigües, de la fragilité osseuse et des fractures. Les os souffrant déjà d’ostéoporose, comme ceux d’une part importante des femmes ménopausées, sont plus vulnérables à cette complication.

En recueillant les données de 21 000 femmes diagnostiquées du cancer du sein, le Dr Richard Kremer et son équipe ont constaté que celles qui avaient pris des biophosphonates avant ou après leur diagnostic par voie orale avaient un taux de formation de métastases osseuses beaucoup plus bas. Par ailleurs, une relation dose-effet a été établie, c’est-à-dire que plus la période d’utilisation du médicament a été longue, plus l’effet positif a été observé.

Notons toutefois que ce médicament comporte plusieurs effets secondaires, comme la nausée, les douleurs abdominales et dans des cas rares des douleurs aux os, aux articulations ou aux muscles.

TC Media

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires