Un esprit de collaboration régionale anime la Ville de Plessisville

Un esprit de collaboration régionale anime la Ville de Plessisville
La Ville de Plessisville s’est engagée à participer au projet d’étude de mise en commun des services incendie de la MRC de L’Érable et de la Ville de Plessisville lors de la dernière séance publique. (Photo : irée de Facebook)

Un esprit de collaboration régionale anime la Ville de Plessisville alors qu’elle s’est engagée à participer et à assumer sa part des coûts au projet d’étude de mise en commun des services incendie de la MRC de L’Érable (SSIRÉ) et de la Ville de Plessisville.

Lors de la dernière séance publique, les élus ont accepté que la MRC agisse à titre d’organisme responsable du projet et a autorisé le dépôt du projet dans le cadre du volet 4 du programme de soutien à la coopération intermunicipale du Fonds régions et ruralité.

Dans un même souffle, la Ville adhère à l’entente intermunicipale en services d’ingénierie de la MRC de L’Érable et présentera une demande d’aide financière dans le cadre du volet 4 du programme de soutien à la coopération intermunicipale du Fonds régions et ruralité. Le projet nécessitera l’intégration de ressources humaines et matérielles supplémentaires pour répondre aux besoins de la Ville.

 

Église Saint-Calixte

 

La Ville de Plessisville a résolu de demander l’autorisation de la Fabrique Notre-Dame-des-Érables afin de déposer une demande de subvention au Conseil du patrimoine religieux pour la réalisation d’une étude de projets dans le dossier de l’église Saint-Calixte.

La Ville désire en effet présenter un projet de conversion de l’église Saint-Calixte dans le cadre du programme visant la requalification des lieux de cultes excédentaires patrimoniaux, mais doit au préalable obtenir l’autorisation de la Fabrique qui est propriétaire de l’église Saint-Calixte.

 

Étude sur l’opportunité d’un regroupement

 

La Ville de Plessisville a procédé à la nomination de ses membres du comité de travail pour la réalisation d’une étude sur l’opportunité d’un regroupement avec la Paroisse.

Les conseillers municipaux Sylvain Beaudoin, Jean-Félipe Nadeau et Valérie Desrochers siégeront sur le comité travail politique alors que les cadres-conseils Jean Mercier et Guy Dickner ainsi que le directeur général par intérim, Denis Beaudoin, ont été nommés sur le comité de travail administratif.

Le comité de travail aura notamment comme mandat de réaliser l’étude, avec l’assistance du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, d’informer les conseils municipaux de l’avancement des travaux et de les consulter au besoin.

 

En bref…

 

En début de séance, le maire de la Ville de Plessisville, Pierre Fortier, a offert la période de réflexion en hommage à Guy Lafleur et sa famille ainsi qu’à la grande communauté du hockey du Québec…

Deux bénévoles, Jimmy Bélanger et Antoine Chagnon, ont sollicité le soutien de la Ville de Plessisville pour le développement et l’aménagement de pistes de vélos de montagne au Mont Apic de Saint-Pierre-Baptiste. Avec une équipe de bénévoles, ils ont déjà développé 2,5 km de sentiers, mais ont besoin d’aide pour couvrir les frais d’assurance nécessaires pour accueillir les adeptes. Ils entendent d’ailleurs sensibiliser les autres intervenants municipaux du milieu à leur projet…

Les élus ont autorisé les nouvelles demandes de branchement résidentiel de la Paroisse au réseau de distribution d’eau potable de la Ville pour une estimation de consommation annuelle de 273,75 mètres cube tout cela dans un contexte de préserver un climat de bonne entente avec la Paroisse au moment où les deux entités travaillent à la rédaction d’ententes afin de favoriser des rapprochements et que la Paroisse accepte de prendre des engagements concrets afin de réduire sa consommation en eau potable…

Le conseil a octroyé le contrat pour l’entretien ménager des bâtiments municipaux à l’entreprise Maintenance-Trans Québec inc. au montant de 263 985 $, excluant les taxes, pour la période 2022-2025…

Dans le cadre de la construction du restaurant Subway, les élus ont décrété une interdiction de stationner du côté sud de l’avenue Saint-Édouard, face aux bâtiments portant les numéros 1197 et 1205, afin de faciliter l’accès au nouveau restaurant Subway présentement en construction et assurer la circulation à l’intersection de la route 116…

L’entreprise Marquage et Traçage du Québec inc. a présenté la soumission la plus avantageuse et conforme pour les travaux de marquage des chaussées pour les années 2022, 2023 et 2024. Les élus lui ont octroyé le contrat pour un montant de 150 371 $, excluant les taxes applicables.

La Ville a résolu d’aller en appel d’offres pour les services professionnels d’ingénierie dans le cadre des projets durables suivants : travaux de réfection de l’avenue Saint-Louis (entre la rue Saint-Calixte et la route 116); travaux de réhabilitation de la rue Saint-Calixte (entre les avenues Gosselin et Vallée); travaux de réhabilitation de l’avenue Saint-Édouard (entre Saint-Jean et Sainte-Marie); travaux de réhabilitation de la rue Dionne (entre les avenues Gosselin et Grenier)…

Les élus ont confirmé des aides financières de 20 777 $ et de 30 000 $ dans le cadre des programmes de restauration et de rénovation de l’inventaire du patrimoine bâti pour des projets situés au 1194 de la rue Saint-Calixte et au 1520-1534 de l’avenue Saint-Louis…

La Ville a donné deux avis de motion, l’un dans le but d’apporter des modifications au programme d’aide financière à la rénovation des bâtiments patrimoniaux afin de déterminer les dépenses admissibles et le maximum de subvention pouvant être versés, et, un second afin de modifier sa réglementation sur le colportage afin d’assujettir les commerçants ayant un lieu d’affaires sur le territoire de la municipalité à l’obtention d’un permis sans frais pour faire de la sollicitation ou du colportage de porte-à-porte…

La Ville a finalement adopté les règlements 1807 à 1809, le premier décrétant une participation au secteur résidentiel La Samare phase 2 et prévoyant une dépense et un emprunt maximal de 624 700 $, le second pour prolonger la durée du programme d’aide financière pour la lutte à l’agrile du frêne et un dernier permettant d’augmenter le nombre de logements permis dans la zone à dominance résidentielle numéro 145.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Un esprit de collaboration régionale anime la Ville de Plessisville - La Nouvelle Union - Manga Serie - Free online manga/anime, without any restrictions.
2 mois

[…] source […]