Un accueil triomphal pour Pierre Bruneau et le Tour CIBC Charles-Bruneau

Par Zakary Mercier
Un accueil triomphal pour Pierre Bruneau et le Tour CIBC Charles-Bruneau
Le député de la circonscription de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, et le maire de Victoriaville, Antoine Tardif, ont accueilli Pierre Bruneau ainsi que les autres cyclistes du Tour CIBC Charles-Bruneau. (Photo : www.lanouvelle.net)

Le Tour CIBC Charles-Bruneau concluait, mercredi, sa quatrième journée de route à Victoriaville. La population a réservé un accueil triomphal aux cyclistes ainsi qu’au Victoriavillois Pierre Bruneau.

C’est après avoir parcouru une distance de 175 kilomètres que les 35 athlètes ont effectué leur arrivée à la Vélogare du Grand-Tronc de Victoriaville. C’est un moment que l’ancien chef d’antenne de TVA attendait avec impatience. « Il y avait beaucoup de fébrilité. En partant de Montmagny ce matin (mercredi), je me disais que j’étais à seulement une centaine de kilomètres des gens de Victoriaville. J’avais très hâte de les retrouver puisqu’ils sont tellement accueillants et sympathiques. J’ai reconnu beaucoup de visages et des gens de cœur qui sont impliqués dans la communauté. Je ne peux certainement pas nier mes origines. »

Il affirme que sa ville natale est sa destination de prédilection lorsqu’il effectue le Tour CIBC Charles-Bruneau. « C’est toujours important pour nous de passer par ici. C’est certain que l’on ne peut pas venir chaque année puisque c’est très grand le Québec. Il reste que je ne veux absolument pas manquer ce rendez-vous lorsque nous nous arrêtons à Victoriaville. »

Le député de la circonscription de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, a profité de son passage pour lui remettre en main propre un certificat honorifique du parlement canadien. « Je suis toujours très touché. Je me dis que c’est beaucoup, mais en même temps, je porte ça avec la cause que je défends et du travail que j’ai pu faire », a exprimé Pierre Bruneau.

Au cours des prochains mois, lui et sa femme Ginette St-Cyr recevront l’Ordre Victorien, soit la plus haute distinction honorifique décernée par la Ville de Victoriaville. « Ça va être un moment touchant. Je le dis souvent, mais nul n’est prophète dans son pays. Ma foi, je me rends compte que les gens se souviennent que je suis né ici. Je suis émotif simplement d’en parler. Si je peux servir de modèle pour d’autres, tant mieux. Ce n’est pas quelque chose que l’on recherche en commençant, mais on le devient avec le temps. »

Le nouveau retraité profite pleinement de sa nouvelle vie et a envoyé quelques souhaits dans l’univers. « Je me souhaite le bonheur, la paix et la sérénité. En espérant également qu’un jour, un remède sera trouvé pour tous les cancers et que la fondation ne soit même plus nécessaire. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fremich
Fremich
1 mois

Un honneur bien mérité.

Fredmar
Fredmar
1 mois

C’est bien ,encore une chance pour le député de se montrer la face car ça s’en vient pas drôle pour lui ,son chef qu’il a demandé pour être candidat pour être chef du partie conservateur ne sera pas choisi