Saint-Rémi-de-Tingwick à nouveau reconnue Municipalité amie des aînés 

Communiqué

Saint-Rémi-de-Tingwick à nouveau reconnue Municipalité amie des aînés 
(Photo : gracieuseté)

La municipalité de Saint-Rémi-de-Tingwick a obtenu récemment du gouvernement du Québec le renouvellement de sa reconnaissance Municipalité amie des aînés (MADA) à la suite de l’adoption d’une nouvelle politique sociale s’adressant à l’ensemble de sa communauté.

Saint-Rémi-de-Tingwick comprend 255 résidents de 50 ans et plus, ce qui représente 57% de sa population. De ce groupe, 125 personnes ont maintenant 65 ans et plus. « Le plan d’action que nous avons adopté vise à répondre aux besoins exprimés par nos aînés. Notre conseil municipal entend déployer tous les efforts nécessaires pour que chacune de ces actions se concrétise d’ici 2024. Certaines sont déjà effectuées », mentionne le maire, Mario Nolin. 

Le plan d’action est divisé en cinq grands axes d’intervention : la communication, les espaces extérieurs et la sécurité, les infrastructures, la participation sociale et le sentiment d’appartenance ainsi que le transport. Cette nouvelle politique comprend une cinquantaine de projets, dont une douzaine qui s’adresse exclusivement aux aînés. Parmi les actions envisagées, notons des améliorations pour l’accessibilité au centre communautaire, la réalisation d’activités intergénérationnelles, qu’elles soient axées sur le culinaire, la culture ou le sport, et la mise en place d’un jardin collectif auto-fertile.

Saint-Rémi-de-Tingwick en est à sa troisième politique sociale. C’est en 2010 qu’elle avait adopté sa première politique des aînés. Plus de 75% des actions retenues ont été réalisées depuis. « Nous poursuivons le travail avec l’objectif d’offrir à nos aînés un milieu de vie sécuritaire qui favorise leur implication en demeurant actifs. Nous avons tous la volonté de les garder le plus longtemps possible dans notre collectivité », conclut le maire.

Programme MADA

La démarche québécoise Municipalités amies des aînés (MADA) découle du programme Villes amies des aînés (VADA) lancé en 2005 au Brésil. Avec le MADA, affilié à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Québec joue un rôle actif dans son développement. Une municipalité amie des aînés encourage le vieillissement actif en optimisant la santé, la participation et la sécurité des citoyens âgés, afin d’améliorer leur qualité de vie. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fredmar
Fredmar
5 mois

Votre ville est plus jolie que victo ,vous allez voir j’ai raison ,tout dépendras du ou de la journaeliste