Saint-Ferdinand réclame un médecin résident

Communiqué

Saint-Ferdinand réclame un médecin résident
Sur la photo, on retrouve Audrey Ouellet, conseillère, Yves Charlebois, maire, Joël Fontaine et Jean-Claude Gagnon, conseillers. N’apparaissent pas sur le cliché, les conseillers Roger East, Mathieu Henri et Jean-Paul Pelletier. (Photo : gracieuseté)

Par l’entremise de son conseil municipal, la Municipalité de Saint-Ferdinand lance un mouvement afin qu’un médecin offre des services localement auprès de sa population.

C’est par le biais d’une pétition que Saint-Ferdinand veut sensibiliser le gouvernement provincial à la nécessité d’avoir un médecin résident sur son territoire.

Présentement, les citoyens de Saint-Ferdinand doivent se déplacer vers Plessisville, Princeville, Victoriaville et Thetford pour rencontrer un médecin. De plus, plusieurs résidents de la localité n’ont pas de médecin de famille et c’est difficile pour ces aînés de se rendre à l’extérieur pour obtenir une consultation médicale.

Les membres du conseil municipal sont fréquemment interpelés à ce sujet. Le département des loisirs de la culture et du tourisme a tenu un sondage sur les besoins de ses citoyens dans le cadre de l’élaboration d’une politique familiale municipale (PFM) et d’une autre dans le cadre du MADA (municipalité amie des aînés); les mêmes constats ont été mis en évidence. La présence d’un médecin résident à Saint-Ferdinand est essentielle.

Saint-Ferdinand est une municipalité dynamique qui compte sur le soutien de plusieurs entreprises, commerces et services (église, restauration, hébergement, pharmacie, école, marché d’alimentation, institution financière, dépanneur, essence, garage, vétérinaire, bureau de poste, etc.). Au fil des ans, elle s’est dotée d’infrastructures majeures (parc Versant du lac, sentiers Art-et-Nature-des-Appalaches, espace Magella-Marcoux, etc.) qui font la joie des résidents et des visiteurs.

Il y a quelques années, la Municipalité a acquis plusieurs terrains; elle élabore présentement des plans de développement dans les secteurs résidentiel, commercial et industriel. Saint-Ferdinand, qui compte 2000 résidents et beaucoup plus en été en raison de sa situation de villégiature, dit avoir besoin d’un médecin résident. C’est toute la communauté (résidents, entreprises commerces, touristes, etc.) qui en bénéficiera.

Afin de sensibiliser le gouvernement provincial à la venue d’un médecin résident à Saint-Ferdinand, une pétition d’appui est lancée. Tous seront sollicités, citoyens et organismes, dont le Comité de promotion économique de Saint-Ferdinand qui avait entrepris des travaux à ce sujet il y a quelques années, industries, commerces, visiteurs, touristes, etc. La pétition pourra être complétée en ligne à l’adresse suivante https://www.change.org/stferdveutunmedecin. Des pétitions papier seront disponibles à l’hôtel de ville de Saint-Ferdinand et auprès des commerces et entreprises de la municipalité.

Dans la semaine du 26 septembre, les membres du conseil municipal déposeront auprès du député sortant Eric Lefebvre la pétition afin qu’il appuie la Municipalité auprès de ses collègues dans le but qu’un médecin résident s’établisse à Saint-Ferdinand.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Celine Bergeron
Celine Bergeron
4 mois
  1. Je suis entièrement d’accord pour avoir un médecin de famille chez-nous à St-Ferdinand, Après nous avoir fermé un hôpital où on avait plusieurs médecins et par la suite le service de médecins de famille !
  2. Comme on ne peut avoir un rendez-vous avec spécialistes sans passer par un
  3. medecin de famille ??
  4. Je suis suivi par un neurologue à l’institue de réadaptation physique de Québec depuis 1998 je veux continuer avec cette institut !
  5. Je suis atteinte de la sclérose en plaques et pour ça j’ai de bons servvices et ça ne m’empêche pas d’avoir d’autres suivis comme faire de la haute pression.Mais je ne peut avoir de suivis qu’avec un medecin de famille et j’en ai plus !
  6. Je signe et j’espère que cette pétition sera prise en considération !
  7. Céline Bergeron