Rétro : Tragique mois de février

Rétro : Tragique mois de février
L’ancien chalet des rois disparaît en fumée en février. (Photo : www.lanouvelle.net)

Des tragédies ont marqué le mois de février, dont l’incendie d’un petit camp de bois qui a coûté la vie à un homme à Sainte-Hélène-de-Chester. Le feu pourrait avoir été causé par le poêle à bois.

Du côté de Sainte-Clotilde-de-Horton, un homme de 43 ans, Martin Plante, qui effectuait des travaux sur un véhicule, a connu une fin tragique lorsqu’il s’est retrouvé coincé entre le véhicule et la porte de garage.

L’ancien Chalet des Rois détruit par un incendie

Des locataires non assurés ont tout perdu, mais ce sont aussi, pour certains, de nombreux souvenirs qui sont partis en fumée avec l’incendie qui a détruit ce qui était jadis une institution à Warwick, le Chalet des Rois de la route 116. À l’arrivée des premiers pompiers, le feu avait déjà pris une bonne longueur d’avance. Les pompiers warwickois, qui ont répondu à une alarme générale, ont pu compter sur le support de sapeurs de Victoriaville, Kingsey Falls, Tingwick et Danville. Ainsi, une quarantaine de pompiers ont été mobilisés. Aucun des cinq locataires n’était assuré. 

Nouveau DG à Warwick

On apprend, en février, que le Victoriavillois Matthieu Levasseur succédera, au début de mai, à Lise Lemieux à titre de directeur général de la Ville de Warwick. La venue à Warwick de Matthieu Levasseur constitue un retour aux sources dans la région du côté professionnel, lui qui a occupé le poste de directeur général pendant plusieurs années à Sainte-Clotilde-de-Horton, avant d’accepter un rôle similaire à Disraeli il y a près d’un an en avril 2021. Matthieu Levasseur a été retenu parmi huit ou neuf candidatures, dont trois candidats qui ont été rencontrés. Il a confié qu’il ne pouvait rater cette occasion qui se présentait. Il s’agit d’une décision professionnelle et familiale. Il avait Warwick en tête depuis un bon moment. 

Le whip en chef pris en défaut

Le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement, Eric Lefebvre, a contrevenu au code d’éthique et de déontologie de l’Assemblée nationale, selon un rapport d’enquête de la commissaire à l’éthique et à la déontologie déposé par le président de l’Assemblée nationale. Le whip en chef, conclut la commissaire, a commis, le 10 novembre 2021, un manquement au code d’éthique et de déontologie dans le cadre de l’une de deux activités de formation visées par l’enquête. La formation, étant de nature partisane indique le rapport, n’était pas liée à l’exercice de la charge du whip en chef. 

Eric Lefebvre a expliqué que « l’erreur de bonne foi vient du fait que des adresses courriel de l’Assemblée nationale ont été utilisées pour acheminer des invitations à une formation destinée au personnel des bureaux de circonscription. La commissaire, a rappelé le whip en chef, n’a pas cru bon de recommander une sanction et a souligné sa collaboration exemplaire.

HDA : une infirmière a dû travailler 24 heures d’affilée

Une infirmière du département de la psychiatrie a dû travailler 24 heures consécutives lors d’une fin de semaine. Une situation que des collègues ont déplorée. Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) a confirmé la situation, expliquant qu’une telle situation « n’est pas du tout souhaitable, mais que si cela doit survenir, ce sera dans un contexte très particulier et exceptionnel L’établissement a dit prendre la situation très au sérieux et mettre en œuvre des actions pour évaluer les circonstances ayant mené à la situation afin d’éviter que cela se reproduise.

Une campagne record!

La Fondation À Notre Santé de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska avait une excellente nouvelle à annoncer en février : un montant record amassé de 5 653 500 $ pour sa 40e campagne annuelle 2020-2021. Ce résultat fracasse ainsi l’objectif de 4,2 M $ initialement fixé pour cette campagne ayant pour thème « Guérir n’est pas un jeu d’enfant – À vous de jouer! » Le magot recueilli permettra la réalisation des projets de réaménagement de l’unité pédiatrique et du Centre naissance-famille de l’hôpital, au grand plaisir des cinq coprésidents de la campagne, les pédiatres Dre Sonia De Serres, Dre Mélanie Noël et Dr Jean-Claude Cantin, le président de la Fondation À Notre Santé, Claude Charland et le président de la Fondation Les Amis d’Elliot, Jérôme Tardif.

L’entreprise Vosker a le vent dans les voiles

Un nouveau partenaire, Stéphan Crétier, fondateur de GardaWorld, qui investit 60 M $ ans l’entreprise victoriavillois Vosker qui connaît une croissance phénoménale, voyant son chiffre d’affaires passer d’environ 15 M $ en 2018 à quelque 150 M $. Le fondateur de GardaWorld apporte à l’entreprise victoriavilloise tout un bagage d’expérience et des contacts. L’importante somme allouée par Stéphan Crétier contribuera  à accélérer la croissance déjà fulgurante de Vosker. Ce que l’entreprise de Victo vise, c’est la croissance internationale. Vosker réalise actuellement des ventes dans 45 pays. Vosker envisage l’acquisition d’entreprises en Europe, aux États-Unis et au Canada. Les dirigeants de la firme victoriavilloise ont identifié pas moins de 500 entreprises potentielles. 

Warwick dit oui au feu vert clignotant

Le conseil municipal de Warwick autorise ses pompiers à munir leur véhicule personnel d’un feu vert clignotant et à l’actionner lorsqu’ils répondent à un appel d’urgence. Depuis le 1er avril 2021, un article du Code de la sécurité routière (CSR) permet à un pompier d’obtenir, à certaines conditions, une autorisation pour utiliser un feu vert clignotant sur un véhicule routier autre qu’un véhicule d’urgence lorsqu’il répond à un appel d’urgence provenant d’un service de sécurité incendie. Ce feu vert clignotant permet aux autres usagers de la route de repérer un pompier et de faire preuve de courtoisie à son égard. Le directeur Mathieu Grenier s’est réjoui de la décision, lui qui milite depuis plusieurs années pour le feu vert clignotant. « On ne gagnera pas 10 minutes, mais ça facilitera le déplacement des pompiers en plus d’augmenter la sécurité lorsque les citoyens céderont le passage », a-t-il souligné. 

Lourde peine de pénitencier pour un Victoriavillois

Au palais de justice de Victoriaville, Michel Jr Beaudoin a été condamné à une peine globale de cinq ans de pénitencier après avoir reconnu sa culpabilité à plusieurs chefs d’accusation. Tôt le 13 août 2021, les policiers de la Sûreté du Québec l’ont épinglé à la suite d’une introduction par effraction survenue peu de temps auparavant dans un domicile de la rue de Coursol. Il a défoncé la porte pendant que dormait le résident. Muni d’un répulsif en aérosol (poivre de cayenne), il a aspergé le plaignant. L’assaillant a quitté les lieux quand la victime a menacé de contacter les policiers. L’enquête policière a mené à une perquisition au domicile de l’accusé. Les policiers y ont saisi 56 g de cocaïne, 727 comprimés de méthamphétamine, 2 litres de GHB, 300 g de cannabis, une somme de 345 $, de même que des articles (balance, liste) servant au trafic de stupéfiants.

Garage ravagé par les flammes

Un incendie a détruit un garage privé sur la rue Grenier à Laurierville, une valeur de quelque 50 000 $. C’est un autre malheur qui s’abat pour le propriétaire qui avait reconstruit son garage détruit par un incendie il y a quelques années.

Une vingtaine de pompiers des casernes 65,72 et 45 du Service de sécurité incendie régional de L’Érable (SSIRÉ) ont été mobilisés, en plus des sapeurs des casernes 80-85 pour remplir d’air les cylindres. Les pompiers ont dû aussi travailler à protéger d’autres bâtiments. Le feu menaçait de se propager à un immeuble de quatre logements et à une remise. Des tisons provenant de cendres chaudes dans une chaudière se seraient logés dans une corde de bois à l’intérieur du garage, ce qui aurait causé l’incendie. 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires