Réservoir Beaudet : bientôt la fin des travaux

Réservoir Beaudet : bientôt la fin des travaux
Parmi les travaux à terminer, ceux de la tour d’observation. (Photo : www.lanouvelle.net)

Les autorités municipales se réjouissent. Le réservoir Beaudet connaît une grande affluence. « On est content, les citoyens se réapproprient la piste cyclable autour du lac, c’est très achalandé, c’est magnifique », a commenté le maire de Victoriaville, Antoine Tardif, qui s’exprimait sur le sujet, lundi soir, à la séance du conseil municipal en réponse à la question d’un citoyen.

Le résident s’interrogeait à savoir si la Ville envisageait d’augmenter le niveau d’eau pour contrer la végétation de plus en plus présente.

Le premier magistrat a notamment rappelé que le barrage et le réservoir constituent deux éléments distincts. « La gestion du barrage relève du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. La Ville n’a donc pas le contrôle sur la gestion et les opérations du barrage. Par contre, cela met en lumière toute l’importance du dragage pour éviter que les algues prolifèrent », a-t-il souligné.

D’ailleurs, les travaux prendront fin sous peu. Il ne reste qu’à terminer la tour d’observation et à mettre en branle toute la mécanique pour une utilisation efficace de la nouvelle réserve d’eau. Ce qui se fera probablement à compter de la fin du mois d’août, a précisé le maire Tardif.

Aux citoyens qui s’interrogent sur la quantité qu’on y retrouve actuellement, il faut savoir que le bassin n’est pas encore rempli. L’eau atteindra pratiquement le niveau du réservoir.

Le citoyen a voulu savoir également si la Ville allait conserver le stationnement temporaire aménagé.

« Pour le moment, on maintient le statu quo », a répondu le maire conscient de l’achalandage, de la popularité du site.

Les autorités d’ailleurs anticipent un achalandage accru avec les années compte tenu de l’offre récréotouristique qu’on retrouvera éventuellement sur l’immense bassin qu’on remplira de sédiments, une superficie de trois terrains de football. « Cet espace sera aménagé en fonction d’une toute nouvelle offre récréotouristique. Une consultation publique à cet effet sera éventuellement menée », a assuré le maire de Victoriaville.

On s’attend à ce que le bassin soit rempli dans trois ans. Ainsi donc, les élus auront à se pencher et à analyser la question du stationnement. « On veut se garder toutes les portes possibles, car on sait que la question du stationnement constituera un enjeu », a fait valoir le directeur général Yves Arcand.

Une fois les travaux terminés, une première opération de dragage s’effectuera sur le réservoir.

Un dragage si tard fait office d’exception en raison des travaux. Annuellement, le dragage se fera vers les mois de juin et juillet.

Les Victoriavillois peuvent donc entrevoir la fin de cet important projet qui, note-t-on, respecte à ce jour les prévisions budgétaires. On ne connaît pas encore le coût exact, mais la facture oscillera entre 40 M et 50 M $.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Josée Corbeil
Josée Corbeil
1 mois

Vraiment très beau le nouvel aménagement !