Régimes de retraite : adoption du projet de loi 3

Régimes de retraite : adoption du projet de loi 3
Le ministre Pierre Moreau (Photo : Archives – PC)

La grogne et les manifestations des employés municipaux concernant la réforme des régimes de retraite n’auront pas réussi à faire plier le gouvernement de Philippe Couillard.

Le projet de loi 3, qui vise à renflouer quelques 170 régimes de retraite du Québec, a été adopté hier à l’Assemblée nationale.

Les députés du Parti libéral, majoritaires, et de la Coalition avenir Québec ont appuyé le projet de loi, tandis que ceux du Parti québécois et de Québec solidaire ont voté contre.

La réforme du ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau permet de revoir le financement des déficits passés des régimes de retraite. Les municipalités et les employés devront maintenant appliquer la règle à parts égales de 50-50.

Le PQ avait consenti que le projet de loi soit adopté avant le congé des fêtes à condition qu’un amendement permette aux municipalités et aux employés de s’entendre sur un ratio de 45-55.

L’indexation automatique des prestations pourra de plus être suspendue pendant trois ans, mais une formule de remboursement équivalant à la perte du pouvoir d’achat sera instaurée si le régime redevient rentable.

«Si le ministre Moreau pensait casser le mouvement, qu’il nous regarde aller! On est loin d’être cassés. La mobilisation va prendre un nouvel élan et se déplacer au niveau de l’administration municipale», a promis hier Marc Ranger, porte-parole de la Coalition syndicale pour la libre négociation.

«J’espère que la mobilisation se poursuivra et que les syndicats auront recours aux tribunaux pour faire invalider cette loi odieuse», a de son côté mentionné le député de Québec solidaire Amir Khadir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires