Réflexion sur le patrimoine religieux : Plessisville obtient l’appui de Québec

Communiqué

Réflexion sur le patrimoine religieux : Plessisville obtient l’appui de Québec
L'église Saint-Calixte (Photo : gracieuseté)

Grâce aux démarches entreprises par son Comité de sauvegarde du patrimoine religieux, Plessisville obtiendra une subvention pour la réalisation d’une consultation publique et d’une étude sur l’avenir de son patrimoine religieux en général et de l’église Saint-Calixte en particulier. 

Plessisville intègre ainsi l’incubateur de projets du Programme visant la requalification des lieux de culte patrimoniaux excédentaires, administré par le Conseil du patrimoine religieux du Québec avec la contribution financière du gouvernement du Québec. 

C’est une somme maximale de 33 000 $ que la Ville recevra pour réaliser, dans un premier temps, une grande consultation publique et, dans un deuxième temps, une étude de faisabilité et un plan d’affaires qui viendront approfondir le ou les scénarios retenus à l’issue de l’exercice de consultation. Le projet, d’une valeur totale de 44 000 $, est également rendu possible grâce à l’implication financière de la Fabrique de la Paroisse Notre-Dame des Érables. « Je tiens à souligner la collaboration exceptionnelle dont font preuve tous les acteurs de ce projet mobilisant et plus particulièrement celle de la Fabrique qui nous tend la main afin de nous aider à définir la meilleure avenue de revitalisation possible pour l’église Saint-Calixte », a déclaré le conseiller municipal de la Ville de Plessisville et président du Comité de sauvegarde du patrimoine religieux, Marc Morin.

« Nos lieux de culte sont les témoins de notre histoire et le comité est heureux, grâce à l’exercice de consultation citoyenne qui s’amorcera sous peu, de donner une voix aux Plessisvillois afin qu’ils s’expriment sur la place qu’ils souhaitent donner à leur patrimoine religieux bâti dans le futur. » 

Les prochaines étapes 

Dès la rentrée automnale s’amorcera une démarche de participation citoyenne en plusieurs phases, qui permettra de recueillir les idées et les opinions des intervenants clés du milieu, mais aussi de l’ensemble des citoyens. Plusieurs outils seront déployés pour rejoindre un maximum de participants, notamment des ateliers, des rencontres et des sondages en format papier et virtuel. Une fois les données de la consultation publique compilées et analysées, un rapport sera produit afin d’identifier la ou les avenues retenues par la population qui feront par la suite l’objet d’une étude faisabilité.

Un plan d’affaires viendra boucler le projet. Le comité de sauvegarde du patrimoine religieux invite la population à demeurer à l’affût des plateformes d’information municipales et régionales pour suivre l’évolution de la démarche et, surtout, y prendre part activement. 

À propos du Comité de sauvegarde du patrimoine religieux de Plessisville 

En mars 2022, des acteurs clés de la communauté plessisvilloise ont choisi de s’unir pour réfléchir ensemble à l’avenir du patrimoine religieux local. Le Comité de sauvegarde du patrimoine religieux est formé d’élus de la Ville et de la Paroisse de Plessisville, de citoyens et de représentants des milieux économique, social et communautaire qui ont à coeur de sauvegarder ce joyau du patrimoine qu’est l’église Saint-Calixte et d’explorer les avenues de revitalisation qui s’offrent à l’ensemble des lieux de culte patrimoniaux présents sur le territoire. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Alain
Alain
14 jours

Ça va être beau il ont sorti le crucifix de l’assemblée nationale