Pour une fête d’Halloween accessible à tous

Communiqué

Pour une fête d’Halloween accessible à tous
Votre bureau RE/MAX est fier de contribuer à la promotion de cette première initiative qui vise à inclure l'accessibilité aux enfants handicapés à la fête de l'Halloween. (Photo : gracieuseté)

Tous les résidents qui désirent participer au mouvement « L’Halloween accessible à tous » sont invités à venir se procurer gratuitement une affiche dans les bureaux RE/MAX de Victoriaville, Plessisville et Drummondville le samedi 16 octobre entre 9 h et midi.

Il s’agit d’une initiative sociale importante visant l’accessibilité et l’inclusion des personnes en situation d’handicap lors de la fête d’Halloween. Le mouvement populaire a commencé au domicile d’une famille ontarienne en 2017. En 2020, 40 000 foyers organisaient l’Halloween de façon accessible pour tout le monde.

En effet, plusieurs enfants ou parents ne sont pas en mesure d’apprécier totalement leur expérience lors de l’Halloween en raison de leur situation de handicap, les limitant à accéder aux perrons des voisins distribuant les friandises. Le mouvement Halloween accessible (Treat Accessibly) vise à penser à cette minorité en mobilisant la population à agir de façon plus inclusive.

Le principe est simple, les citoyens qui souhaitent participer au mouvement pourront se procurer gratuitement leur pancarte auprès du bureau RE/MAX de leur secteur. Une semaine avant l’Halloween, ils pourront poser leur pancarte sur la pelouse devant leur maison. La pancarte est un symbole de promotion d’un changement accessible et inclusif. Elle indique aux familles du quartier que si leur enfant est en situation d’handicap, il est le bienvenu chez vous pour vivre l’Halloween sans obstacle.

Le soir de l’Halloween, les personnes participant à la fête en situation de handicap pourront donc repérer votre pancarte et sauront que les friandises que vous distribuez sont remises dans un endroit extérieur et facilement accessible pour eux. De plus, en étant à l’extérieur de la résidence, il s’agit d’une façon idéale pour faciliter la distanciation sociale des enfants si le handicap de certaines familles ou de certains enfants les rend immunodéprimés.

C’est près de 400 000 enfants handicapés au Canada qui n’ont peut-être pas accès à Halloween chaque année. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires