Piste d’athlétisme intérieure souhaitée à Victo

Piste d’athlétisme intérieure souhaitée à Victo
Un conseil à huis clos avec le maire Antoine Tardif et la nouvelle directrice du Service juridique de la Ville, Me Rosane Roy (Photo : www.lanouvelle.net)

 
En temps normal, a rappelé le maire Antoine Tardif, l’amphithéâtre Gilbert-Perreault du Colisée Desjardins permet aux citoyens de marcher ou courir à l’abri des intempéries. Mais la Ville de Victoriaville n’exclut pas l’idée d’une nouvelle infrastructure.

Le sujet a été abordé, lundi soir, à la suite d’une question de la citoyenne Ginette Charrette qui demandait à quel moment Victoriaville allait se doter, comme le centre Girardin de Drummondville, d’une piste d’athlétisme intérieure permettant la marche ou la course en toute sécurité en période hivernale.

« Habituellement, a souligné le maire, c’est au Colisée Desjardins qu’on peut marcher autour de la patinoire. Malheureusement, il est actuellement fermé en raison de la COVID. Cela dit, on tente par tous les moyens d’offrir des services sur le territoire. Récemment, j’ai eu une bonne discussion avec le service des loisirs pour m’assurer que, malgré les restrictions, on travaille d’arrache-pied pour proposer une panoplie d’activités. On va continuer de travailler en ce sens. »

Mais, par ailleurs, les autorités municipales évaluent la possibilité de projets d’infrastructures sportives qui pourraient abriter une piste de marche intérieure. « C’est toujours en analyse à l’heure actuelle », a précisé le premier magistrat.

Question de sécurité

L’aménagement de la nouvelle piste cyclable sur le boulevard Jutras Est a suscité une question du citoyen Olivier Baron quant au plan de sécurisation pour traverser le boulevard à l’intersection du boulevard Labbé Sud et de la rue Castonguay.

L’an dernier, la nouvelle piste a été aménagée du côté du Cégep entre les boulevards des Bois-Francs Sud et Labbé Sud.

Cette année, on construira la piste de l’autre côté, de la rue Castonguay jusqu’au boulevard Arthabaska.

« Cette nouvelle piste, on en est particulièrement fier, a commenté le maire Tardif. C’est un chantier d’envergure avec l’objectif de se rendre à La Grande Place des Bois-Francs. On avait la possibilité de poursuivre du même côté, ce qui aurait nécessité de traverser deux fois la route 116, ou encore de traverser (Jutras Est) en face du Tigre Géant et d’aménager la piste le long de la rue Beaulieu et de traverser la 116 à une seule reprise. Le comité des transports en a fait l’analyse en tenant compte de la fluidité du trafic et la sécurité des usagers. »

Quant aux intersections, le maire assure qu’on accordera une attention particulière pour s’assurer que les temps soient propices pour que tous puissent les franchir de façon sécuritaire, considérant qu’il s’agit d’intersections achalandées.

Mandats renouvelés

Des membres de différents comités ont vu leur mandat renouvelé par le conseil municipal.

C’est le cas, au Comité consultatif d’urbanisme, pour Stéphane Carrière, Michel Patry et Raymond Tardif, un renouvellement pour deux ans.

Pour leur part, Caroline Roberge, Daniel Blanchet, Boris Déry, Pierre Carisse, Jocelyne Lévy et Jocelyne Fortin poursuivront aussi leur travail pour deux ans au sein du Comité du patrimoine.

Au Comité de toponymie, la Ville renouvelle aussi pour deux ans le mandat d’Hélène Jutras et Danielle Tardif.

Divers

À la séance de janvier tenue à huis clos, le conseil municipal de Victoriaville a aussi consenti un don de 1000 $ à la campagne de financement 2022 de Centraide des régions centre-ouest du Québec.

La Ville accorde, par ailleurs, un contrat de 95 200 $ taxes non incluses à l’entreprise Lumicom  de Victoriaville pour le remplacement de surfaces à affichage numérique.

Les élus ont aussi procédé à l’adoption des prévisions budgétaires 2022 de la Corporation d’initiative industrielle de Victoriaville ( 2 435 524 $), de la Corporation récréative de Victoriaville (2 830 900 $) et de l’organisme TaxiBus (1 513 700 $).

En ouverture de séance, enfin, le maire Antoine Tardif s’est réjoui de certaines bonnes nouvelles, comme la hausse de la population, 245 citoyens de plus à Victo, mais aussi de l’année record en 2021 en matière de construction. « On a établi un nouveau record avec près de 175 M $ d’investissements », a-t-il rappelé.

Le maire a également souligné les principaux faits marquants de ses 100 premiers jours avec les élus.

Et sur une note moins réjouissante, le maire Tardif, a évoqué l’incendie majeur chez Pièces Fontaine qui a mobilisé toutes les équipes. « Je tiens à souligner le travail exceptionnel de nos pompiers, de toutes les équipes d’urgence déployées et de nos employés de la Ville qui se sont mobilisés rapidement et qui ont même déclenché les mesures d’urgence puisque le feu se situait à proximité d’un quartier résidentiel. L’événement nous aura permis de mettre en marche rapidement nos plans de mesures d’urgence. Et à cet effet, je salue le travail du directeur général Yves Arcand qui a piloté le dossier de main de maître », a-t-il exprimé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires