Pavillon Baril : le dossier chemine à Warwick

Pavillon Baril : le dossier chemine à Warwick
La séance de mars, en présence, pour les élus de Warwick (Photo : www.lanouvelle.net)

De nouvelles étapes ont été franchies à Warwick dans le dossier de la construction du nouveau Pavillon Baril. « Le dossier avance, mais d’abord, la première phase consiste en une étude de sol au plan environnemental », a confié le maire Pascal Lambert.

Ainsi, le conseil municipal a confié à la firme EXP de Victoriaville le mandat pour la réalisation de la première phase de l’évaluation environnementale au coût de quelque 3600 $.

La firme, de plus, réalisera une étude géotechnique au coût d’environ 11 600 $.

La Ville prévoit lancer un appel d’offres à la mi-mai, de sorte que les travaux devraient être entrepris au début du mois de septembre pour être terminés en décembre. « Cela va permettre aux utilisateurs, au cours de l’été, de profiter une dernière fois du pavillon », a signalé le maire Lambert.

Situé au parc Yvon-Paré, le Pavillon Baril, construit dans les années 1970, profite aux utilisateurs des terrains de tennis, de baseball et du terrain de jeu. « Le bâtiment a pris de l’âge et manque d’amour. Ça fera du bien de redonner vie à ce pavillon », a fait valoir le premier magistrat.

Bonifier l’accueil touristique

La Ville de Warwick  a signifié son intérêt et son appui à Tourisme Victoriaville et sa région qui souhaite améliorer l’expérience touristique des visiteurs sur l’ensemble du territoire de la MRC d’Arthabaska avec le projet Stratégie d’accueil touristique territorial

Ce projet sera déposé au Fonds de planification stratégique de la MRC d’Arthabaska. Il doit notamment permettre de bonifier le lieu d’accueil situé à la Maison de la culture de Warwick pour en faire un bureau d’accueil officiel pour les visiteurs.

 « Considérant que nous avons à Warwick de plus en plus d’attraits dans différents domaines, on veut améliorer l’accueil, revitaliser les présentoirs, mieux s’équiper aussi. On peut penser à la présence d’écrans à l’intérieur », a précisé la conseillère Patricia Carrier. 

Pour le maire Pascal Lambert, il y a lieu de dynamiser la gare le plus possible et la rendre attrayante. « On veut que les visiteurs s’y rendent pour aller chercher de l’information et se retrouver par la suite dans nos attraits touristiques, nos commerces agroalimentaires. On veut bien les accueillir et les diriger. C’est un souhait du conseil », a-t-il exprimé.

Don de petites motos électriques

L’organisme Moto Aventure Bois-Francs fait don à la Ville de Warwick de trois vélos d’équilibre électriques pour enfants incluant les chargeurs électriques, les casques, les cônes et chandails à donner aux enfants.

« Tout devrait être en place à l’été, probablement à la gare, un lieu convivial avec la piste cyclable juste à côté. Cela s’adresse aux enfants âgés de 8 à 10 ans environ. Ce sera donc un plus du côté récréatif à Warwick pour nos jeunes », a souligné la conseillère Patricia Carrier.

Nouvelles bornes

Hydro-Québec a accepté la demande de la Ville de Warwick pour la fourniture et l’implantation sur l’emprise publique de cinq nouvelles bornes de recharge électrique.

« Avec le prix de l’essence qui augmente et l’engouement pour les véhicules électriques, nous allons mettre des bornes de recharge à la disposition des citoyens », a indiqué le maire Lambert.

Trois endroits ont été ciblés pour les installations : sur la rue du Centre sportif, au Centre d’hébergement de Warwick (anciennement  Foyer Étoiles-d’Or et à la Villa du Parc.

Divers

La Ville de Warwick adhère à la Corporation de développement durable. Les élus ont accepté de défrayer la cotisation de 300 $ pour l’année 2022-2023.

La Ville a procédé aussi à la proclamation du mois d’avril comme étant le mois de sensibilisation à l’autisme, invitant du même coup les citoyens, peu importe leur rôle, leur milieu ou leur statut, à tout mettre en œuvre pour que les personnes autistes soient pleinement inclues et respectées dans leur milieu.

Le conseil municipal proclame également le 17 mai comme la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.

Par ailleurs, la Ville de Warwick, comme elle l’avait fait l’an dernier, participera encore cette année, tout en invitant ses citoyens à faire de même, à la deuxième édition du Défi pissenlits visant à freiner le taux d’extinction des précieux pollinisateurs.

Enfin, la conseillère Céline Dumas a profité de la séance mensuelle pour faire savoir que la distribution des bacs bruns et des minibacs en milieu rural se fera le 14 mars tandis que la toute première collecte aura lieu le 15 avril.

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires