Pascale Fortin fait de la santé son cheval de bataille

Communiqué

Pascale Fortin fait de la santé son cheval de bataille
(Photo : gracieuseté)

C’est devant une salle comble au Lewis Vin Café à Victoriaville que Pascale Fortin a dévoilé, lors du lancement de sa campagne dans Arthabaska, que son principal cheval de bataille sera l’accès à des soins de santé de proximité. 

Elle a aussi profité de l’occasion pour présenter ses trois autres priorités pour la région, soit le logement, l’environnement et le développement régional. Le lancement de la campagne de Pascale Fortin a attiré une quarantaine de personnes de tous âges, venus rencontrer la candidate de Québec solidaire dans Arthabaska et entendre ses priorités.

Pascale Fortin est une infirmière qui travaille de nuit à l’urgence de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska et elle a deux enfants à la maison. Elle a dévoilé que la santé sera son principal cheval de bataille à l’Assemblée nationale si elle est élue le 3 octobre.

« Mon principal cheval de bataille, vous l’aurez sûrement deviné, c’est la santé. Notre région doit avoir accès à des soins de santé de proximité. Dans le contexte du vieillissement de la population, il est temps d’agir pour permettre aux personnes aînées de rester à domicile plus longtemps. Les soins de santé de proximité, ça passe par une plus grande place à la ligne InfoSanté pour répondre rapidement et orienter les gens, mais aussi de renforcer les CLSC avec des soins infirmiers à domicile », a annoncé Pascale Fortin.

Miser sur l’expérience des travailleurs sur le terrain

L’accessibilité des soins de santé passe par la reconnaissance des différents métiers de la santé, selon l’infirmière. « Il n’y a pas seulement les médecins qui travaillent dans le domaine de la santé, il y a les ambulanciers, les infirmières, les préposées bénéficiaires et j’en passe qui travaillent d’arrache-pied et qui font un travail dans l’ombre. Offrir des soins de santé de qualité, c’est un travail de collaboration entre les différents professionnels de la santé « , rappelle-t-elle.

Selon la candidate de Québec solidaire, ces travailleurs de la santé ont actuellement des compétences sous-utilisées qui pourraient être mises à contribution pour améliorer l’accès aux soins. Un gouvernement solidaire s’engage aussi à améliorer grandement les conditions de travail du personnel soignant, notamment en abolissant le temps supplémentaire obligatoire (TSO).

« Ce que je veux en santé, c’est qu’on y mette l’argent dont on a besoin et qu’on le dépense mieux en ayant une vision à long terme », explique Pascale Fortin. Elle mise sur son expérience sur le terrain pour apporter des changements qui auront réellement un impact positif dans le milieu de la santé, tel que de renforcer la première ligne en permettant aux différents professionnels d’exercer à la hauteur de leur compétence pour éviter que les gens aient accès à des soins uniquement à l’urgence. À l’occasion de la fête du Travail, Pascale Fortin en profite aussi pour souligner la solidarité avec les travailleurs de la santé et leur travail exceptionnel en temps de pandémie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires